SASU : quel bon mix compte pro + outil de compta

Bonjour à tous, j’ai créé une SASU dans le domaine du conseil. Je suis novice comme entrepreneur et cherche le bon mix : compte pro + plateforme de comptabilité sachant que :

  • j’ai dû créer un compte pro dans une banque tradi mais je veux en changer
  • mon activité est telle que je n’aurai pas de fournisseur et de l’ordre de 3-5 facturations par mois, donc très peu, pour un CA annuel de l’ordre de 200k max.
  • je souhaite faire la compta moi-même (en apprenant ce qui est nécessaire) avec une plateforme qui m’aide à facturer, gérer la TVA, produire les docs annuels et transmettre la liasse fiscale.

Quelqu’un peut-il me recommander un dispositif qui marche bien, alliant compte pro (Qonto ?, Anytime ? Shine ?) et plateforme compta (Zefir ? Indy ? autre ?). Merci à ceux qui voudront bien me répondre !

nb : j’ai demandé plusieurs fois à Qonto, via leur chatbot, de bien vouloir me rappeler pour obtenir des infos mais pas de son, pas d’image :frowning:

1 J'aime

Bonjour,

Difficile de répondre sans être soupçonné de faire de la pub déguisée – je me lance quand même :blush:

J’ai aussi une SASU de conseil, très peu de facturation, pas de fournisseur, donc je ne souhaite pas dépenser des fortunes là-dedans :

Dans mon cas j’utilise les services suivants depuis 1 an 1/2 :

  • Banque Shine pour payer les services en lignes, impôts, Urssaf, etc. Formule Basic à 7.9 HT / mois
  • Banque Revolut Business car j’ai un client US, et Shine ne permet pas les virements entrants SWIFT, seulement SEPA. Par contre Shine propose les mandats B2B, et pas Revolut. Revolut est pour le moment gratuit, aucun frais caché. 0 HT / mois. Les deux sont donc complémentaires.
  • Qonto fait les deux (B2B + SWIFT) mais c’est un plus cher au total - et avoir 2 banques permet de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier…
  • Compta Indy
  • J’ai aussi une solution en ligne pas chère pour faire mon bulletin de salaire.

Je trouve Indy pratique, et ça semble correspondre à vos attentes, mais il faut bien comprendre que c’est un « robot comptable » donc beaucoup plus proche d’un logiciel que d’un expert-comptable. Ça gère la TVA, les bilans, les immobilisations, la liasse fiscale, mais ça ne vous empêchera pas d’enregistrer des erreurs, par exemple d’indiquer un mauvais taux de TVA (i.e. pour une TVA de 0 vous pouvez être en hors UE, UE ou Tva 0%, et ça c’est à vous de l’enregistrer) ou de ventiler un mouvement dans une mauvaise catégorie. Et le jour par exemple ou vous voudrez faire un peu de placement financier, ils ne gèrent plus… La hotline est sympa, mais il ne faut pas poser de questions trop compliquées :wink:
Mais bon, pour du très simple et avec un peu de temps a passer pour apprendre les bases de la compta, c’est bien oui.

1 J'aime

Merci beaucoup pour votre réponse. Ca m’éclaire vraiment ! :slight_smile:

Je suis en SASU depuis 2014 avec une quinzaine de factures par an et je suis chez Qonto en établissement bancaire et Dougs en expert comptable + fiche de paie.

Petit conseil : je vous suggère fortement de passer par un expert comptable, une SASU ce n’est pas simple à gérer soi même. Sur le long terme c’est énormément de temps (et donc de l’argent) gagné et passé un certain CA c’est complètement transparent au niveau dépenses.

Je serais curieux de savoir ce que vous trouvez difficile a gérer. Peut-être n’ai-je pas assez de recul sur 1.5 an, mais avec un 10aine de factures par mois, je ne trouve pas cela compliqué ni chronophage.

Ca me coûterait plus cher de gérer toute la compta moi-même tout simplement. Le temps passé dessus ne serait pas facturé à un client, et il suffit d’une erreur (ça va vite, avec les impôts, la tva, l’urssaf, la liasse fiscale, les documents comptables, les assemblées générales, la déclaration de dividendes, …) pour perdre des journées à se battre avec la pieuvre administrative. Je suis en SASU depuis 2016 et je n’ai aucun regret d’être accompagné pour ça.

Je préfère m’entourer de gens compétents dont c’est le métier plutôt que de m’improviser expert-comptable ou avocat :smiley:

1 J'aime

Surtout qu’en compta faut faire une sacré veille, les choses changent tout le temps, faut se tenir à jour. En temps passé on est rarement gagnant à tout faire soi-même.

La question de base était de connaitre l’intérêt d’un logiciel comptable en ligne par rapport à un vrai EC.

Faire réellement soi-même la compta (sur Excel ?) ça n’est même plus possible de toute façon avec les normes anti-fraude et la liasse fiscale.

Un logiciel de comptabilité en ligne gère la liaison bancaire (donc pas de saisie manuelle), le rappel des échéances fiscales (acompte de TVA, CUFPA, CFE…), et la liasse fiscale. Sur le logiciel de comptabilité que j’utilise il faut uploader les factures (qui sont la plupart du temps déjà numériques) et indiquer le taux de TVA applicable, mais c’est la seule opération « manuelle ». Ça me prend environ 30 minutes par mois, donc l’argument du temps perdu non-facturé n’est pas applicable dans mon cas (sinon on va aussi éviter d’aller aux toilettes pour ne pas perdre du temps facturable :sweat_smile:). J’imagine qu’avec un EC en ligne il faut aussi attacher les factures aux opérations bancaires ? (Même si lui gère probablement le taux de TVA).

Tout le reste est guidé, il n’y a donc pas de « veille compta » à faire – ça c’est le boulot des éditeurs de ces logiciels.

En fait la seule différence qui semble ressortir c’est la possibilité d’avoir des conseils délivrés par un expert-comptable, possible normalement avec un EC (i.e. Dougs cité plus haut) mais pas avec un logiciel en ligne (i.e. Indy cité plus haut).

Et c’était l’objet – peut-être mal formulée – de ma question ; il y a-t-il un intérêt sur une compta « simple » d’avoir ce type de conseil ? Les EC sont-ils proactifs et viennent vers vous pour vous conseiller des « optimisations » ? Il y a-t-il des écueils que vous avez évité grâce à eux ?

C’est toujours pareil, quand tout va bien et qu’il n’y a rien de particulier à faire, un logiciel marche surement très bien. J’en utilise un pour ma micro entreprise par exemple et ça me suffit largement, la compta étant ultra simplifiée.

Mais si je prends mon cas quand j’avais une SARL, je ne vois pas trop comment j’aurais fait avec un logiciel pour prendre des parts dans une autre entreprise, clôturer une entreprise, gérer une augmentation de capital, le départ d’un associé, déterminer ce que je peux me rembourser en frais (% électricité / eau / internet etc…) quand je travaillais chez moi, savoir comment déclarer les revenus publicitaire de mes applis, avoir un pré bilan demandé par ma banque pour l’achat d’un appartement etc… Et surtout jouer au ping pong avec les administrations urssaf, cipav, rsi (qui n’existe plus)…

Après si un logiciel peut gérer ces cas de figure, ou si ces cas de figure n’existe pas, pourquoi pas.

1 J'aime

Donc il me semble qu’on est d’accord.

Une compta de SASU type consultant avec peu de clients, ça s’approche a mon avis du niveau de difficulté de votre micro-entreprise.

Après pour la plupart de vos exemples spécifiques cités pour la SARL, je suis aussi d’avis qu’il vaut mieux passer par un EC que s’exposer au retour de bâton d’un contrôle fiscal.

Je ne dis pas qu’un EC ne sert a rien, bien au contraire il y a de nombreux cas ou il est indispensable ! Par contre je pense qu’a l’inverse le discours que l’on retrouve souvent consistant à dire « ne faites surtout pas sans sinon vous allez droit dans le mur » n’est pas le bon non plus.

Il faut juste adapter la solution au besoin…

De mon côté je ne réfléchis pas en terme de « c’est pas compliqué je n’ai que 12 factures par an je peux le faire moi même » mais « je facture x€ par jour, mon comptable me coûte x€ par mois, ce qui équivaut à x minutes facturées, soit x fois moins que le temps non facturé que j’aurais pris à gérer tout ça tout seul ».

1 J'aime

Totalement d’accord avec @adriantombu.
Vous dites que vous allez facturer jusqu’à 200 k€ alors que ça représente peu de facturation sur l’année ? Très bien, votre comptable ne sera donc pas onéreux : là comme ça je dirais 1000 € HT max par an (pour un local j’entends, ce sera probablement plus si vous vivez dans une grande ville).
Est-ce que ça vaut le coup de passer du temps à se former à la comptabilité (et à l’administratif lié) dans ce cas, plutôt que de confier cette tâche à un expert comptable ? Certainement pas à mes yeux, mais vous seul restez maître de vos choix, bien sûr :slight_smile:

entièrement d’accord

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux