Se reconvertir pour devenir développeur Freelance, des idées de formation rapide ?

Bonjour j’ai un ami qui souhaite devenir développeur freelance essentiellement à l’étranger Japon/USA. Il cherche une formation rapide en France. Il est issue du monde du sport, il est donc novice dans la matière. Il aimerait idéalement une formation de 1 à 2 ans maximum. Vous auriez une idée de formations, d’école ou autres possibilités chez Human Coders par example ?

Human Coders propose des formations professionnelle courtes (de 2 à 5 jours en général). Cela convient à des gens qui ont déjà des bases en développement et qui veulent apprendre un nouveau langage, une nouvelle technologique… A priori ce n’est pas ce dont à besoin ton ami.

Développeur c’est vaste. Qu’est-ce qu’il aimerait faire ? Des sites web ? Des app mobiles ?
Quelle est sa motivation pour devenir développeur freelance ?

Merci pour ta réactivité Camille. Sa motivation c’est vraiment de pouvoir faire du code, (c’est ce qu’il m’a dit), et de devenir freelance, pour garder le même rythme que son précédent job de coach individuel au Japon. Il voudrait trouver un job, disons plus intellectuel et moins physique.

Je l’ai orienté sur le Web, et les langages en vogue, Python, Ruby …
Il est en pleine recherche. Je pense que sa contrainte la plus forte,c’est le temps et donc il ne peux pas se permettre de refaire un cycle long… comme Ingénieur développeur etc…
J’avais pensé que le Web et les languages et framework mobile se prêtent pour l’instant plus a du job freelance. J’entends par là de pouvoir bosser de n’importe où, n’importe quand.
Un freelance Java / .NET en France est souvent amené à bosser en régie…

Des exemples de formations courtes pourraient l’aider à orienter ses choix de techno sachant qu’il est vraiment ouvert pour le moment.

On se rend pas toujours compte, mais il y a un paquet de trucs à apprendre :slight_smile:
Il peut commencer à apprendre en autodidacte pour savoir si ça lui plait. Voilà une liste de liens sympa pour se former à Ruby et Ruby on Rails :


Une fois qu’il aura les bases, il pourra nous contacter pour prendre une formation chez nous pour progresser plus vite :
http://formations.humancoders.com/formations/categories/ruby

Je pense que c’est une bonne idée ! J’ai testé codeacademy et treehouse. Je les trouve vraiment bien pour découvrir un langage.

Je vais lui suggérer déjà ça ! merci :slight_smile:

1 « J'aime »

Salut Mike,

Si Ruby l’interesse j’ai déjà entendu parler d’une formation de 9 semaines -> http://www.lewagon.org/programme
au programme il y’a du html /css / ruby / js / git encore faut-il qu’il soit sûr d’aimer le ruby.

Bon courage à ton amis.

1 « J'aime »

Bonjour,

Ce sujet intéressant m’amène à me poser une question,
pensez-vous qu’il vaut mieux apprendre le JS/NodeJS qui a le vent en poupe (expréssion 1900 désolé :P)
ou Ruby/Python qui sont plus vieux et profitent des très bons Rails/Jango respectivement ?

Après lecture des réponses : attention ! Les outils tels que Codeschool et consorts amènent une certaine euphorie des premiers jours face aux progrès rapides, mais ce n’est qu’une illusion temporaire, et c’est très bien expliqué dans ce post de blog.

Alors, comment passer le fameux désert du désespoir? Pour moi, cette traversée du désert a eu lieu dans ma 3ème et 4ème année en école d’ingé. Ça peut prendre du temps.

Pour ton ami, il y a plusieurs étapes. En tout cas, il faut un certain budget pour cette reconversion.

  1. Commencer à apprendre seul, ou bien mieux, avec un mentor. 1~2 mois
  2. Enchainer sur des formations de type Human Coders / Bootcamp français
  3. La consécration ultime & ultra-professionalisante : un bootcamp américain tel que Hacker Reactor. Attention, séléction exigeante et formation épuisante. Mais avec des résultats à la sortie.

Il convient également de se tenir en veille constante sur des sujets très variés. Le monde de l’informatique est extrêmement vaste. Il faudra faire de gros sacrifices pour y arriver sur un an. Si ton ami veut en discuter, il n’y a pas de problèmes ! :slight_smile:

1 « J'aime »

Bonjour,

Je fais du développement depuis plus de 30 ans, autrement dit je suis un peu comme l’armoricain avec une grosse moustache et qui porte des menhirs… Je rigole mais, c’est un peu vrai.

L’apprentissage du développement logiciel/de l’ingénierie logiciel c’est compliqué et surtout très long d’autant plus pour devenir de suite indépendant.
Je ne peux me prononcer sur le marché Japonais mais, je pense qu’il doit déjà y avoir un paquet de pro. bien implanté.
Pour la France, il y’a beaucoup de monde, pas forcément tous heureux et content de leur situation, car bien souvent ils sont en sous-traitance, pour ne pas dire re-sous-traiter à x niveaux.
Pour en revenir à l’apprentissage, il y’a un nombre important de choses à connaître et c’est entre autre l’expérience qui va aider.
Personnellement, j’ai fais du développement en basic sur T07 et à l’époque on n’avais pas beaucoup de mémoire et il fallais la gérer, avec pas d’autres choix que de faire des overlay.
Puis, du dBase, du Pascal et du C++ entre autres, j’ai et je fais toujours du PHP, du C# ou même du C++ manager. J’ai également gouter à Python.
Et en fait la problématique c’est pas le language mais, les framework’s qui vont autour car, même pour le développement de sites HTML/XML il y en a.
Et la ça se corse, surtout pour de la programmation orienté objet (POO) qu’il faut savoir utiliser à bonne escient. Car j’en ai aussi vu des codeurs/développeurs qui savais écrire de la ligne mais, pour leur reste quid !
Et puis, maîtriser un minimum les bases de données (relationnel, à plat, …) et autres outillages en plus du/des systèmes. Car n’oublions pas il y a Windows, OSX, iOS, Android, … et les autres.

Donc beaucoup de savoirs à acquérir en peu de temps !

Pour ma part, et je le dit en toute modestie, un bon professionnel du numérique (informaticien) c’est quelqu’un qui sais avant tout apprendre. Acquérir de nouveaux savoir au fil du temps et si possible vite.

Il est en tout cas en France, via l’AFPA par exemple et pour ne citer que cet organisme, possible de faire une reconversion dans le développement, après avoir passer certains filtres bien sûr.

Pour la personne en question, l’idéal serais de commencer par un bilan de compétence, car n’est pas développeur qui veux.

En tout cas, je lui souhaite bonne chance car c’est aussi un formidable métier… il prépare l’avenir de l’humanité mais, là je/nous ne serons plus là pour le voir !

Salut,

Sympa cette idée de reconversion !

En tout cas si il veux apprendre le Ruby il peux le faire aussi sur unruby.wordpress.com

Bonne continuation

Si il veut faire du mobile il y a des formations iOS ou Android Screencast pas trop mal pour 200 euros il a les deux et voilà.

Ce qui est compliqué en dev freelance, au-delà de savoir coder, c’est de savoir trouver du boulot en adéquation avec ses compétences.

AMHA, quand on passe le pas, il y a deux seuils fatidiques:

  • si la caisse est vide au bout de six mois (c’est en général le matelas avec lequel on se lance)
  • si on a épuisé ses clients potentiels au bout de 2 ans (les amis, la famille, les connaissances)

Dans le cadre de ton ami, la difficulté c’est de toucher son premier chèque en moins de 6 mois.
Une formation rapide ne prépare pas à satisfaire un client avec un projet de site web en 30 jours piles poils.
Il râlera pour plein de détail qui prendront des journées entières à faire et à défaire, ce sera compliqué de démarcher en parallèle, etc. Il suffit de merder ses deux premiers clients pour épuiser son compte en 6 mois, car ils ne payeront pas tout de suite et on ne pourra pas en prendre d’autre en parallèle.

Désolé pour le pessimisme, c’est le deuxième message de la journée comme cela, je devrais aller prendre l’air :smiley:

2 « J'aime »

@bpizzi sauf si tu commences par du portage… ça peut rassurer un client j’imagine. Autrement merci à tous pour toutes vos réponses ça aide beaucoup ^^

Attention n’est pas développeur qui veux !

Le fait de proposer des prestations en portage salariale comme l’évoque @Mike n’est qu’un moyen de commercialisation. Cela ne démontre en rien la qualité du travail et la compétence.

L’expérience s’acquière avec le temps et la pratique… Je rencontre assez régulièrement de jeunes élèves ingénieurs. Le constat que l’on peu faire, sans dévaloriser la qualité de leur formation, c’est qu’ils auront à apprendre après leur formation.

Petite anecdote depuis plus de 20 que je travail dans le secteur, dont plusieurs années en tant que collaborateur, je n’ai eu droit que à une semaine de formation au total, prise en charge par mes employeurs.

Se convertir au développement, sans acquis technique préalable, d’autant plus en indépendant peu donc s’avérer très risqué.
D’autant plus qu’il y’a énormément de monde disponible sur le marché.

salut Mike, j’ai également décidé de me reconvertiur à 30 ans. Alors je vais te faire part de mon parcours , je dois dire que j’ai trouvé un travail assez facilement. En Belgique tu peux faire une liscence en deux ans si tu bosses bien et que tu réussi toutes les matières directement. J’ai donc fait ça , après quoi j’ai compléter par une formation de développeur mobile de 5 mois.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux