Testez gratuitement une formation pour cadrer vos prestations

Bonjour,

Début septembre, un proche a rencontré d’énormes difficultés sur une prestation.
C’était un partenariat à trois entreprises qui c’est plutôt très mal passé.
Il m’a appelé à l’aide.

En creusant un peu, j’ai remarqué qu’aucun d’entre eux ne maitrisaient les techniques de cadrage de prestations. Le client en a profité.

En près de 15 ans d’expérience en prestation (PME, Public et Grands Comptes)… et donc en cadrage de prestations, j’avais acquis pas mal de connaissances et d’expériences.

Je leur ai donc concocté une formation qui, semble t il, a porté ses fruits.
Ils ont redressé la situation et n’ont finalement pas travaillé à perte. C’était parti pour faire une prestation facturée 1/3 du coût de production. Même si au final ils n’ont rien gagné, si ce n’est une bonne expérience.
Arrivé un peu tard dans l’histoire, je n’ai pu faire mieux.

En discutant avec quelques entrepreneurs, j’ai remarqué que ce manque de maitrise était courant.

Du coup, j’ai retravaillé la formation.
Mon scénario est terminé, je passe à la production.
C’est pourquoi je suis ici.

La demande

J’ai besoin de béta testeurs à profils très différents pour me faire des retours.

J’en ai déjà quelques uns : organisateur évènementiel, architecte d’intérieur, graphiste, constructeur/rénovation, producteur vidéo.

Je recherche deux ou trois autres profils ne travaillant pas dans le négoce ou en régie.
Exclusivement du forfait.

Je vous propose, à l’issue des tests, la formation finale complète et gratuitement.

En échange, je demande :

  • De faire les tests sérieusement
  • De me faire un retour sur la version beta
  • De tester les principes en prestation
  • Et, si les apports sont à la hauteur, une testimoniale vidéo (10/15s)

La formation

1er Chapitre
Les pièges à éviter afin de ne pas perde de temps avec des demandes qui n’aboutiront probablement pas sur des devis signés.

2ème chapitre
L’émergence du besoin client, le cadrage et les règles à poser pour une prestation réussie.
Construire son offre et la présenter au client.

3ème chapitre
La prestation, comment optimiser son temps et gagner en sérénité.
Basée sur les méthodes planifiées avec une alternative en mode agile (dans le cadre du forfait).

4ème chapitre
Le bilan de la prestation pour optimiser les prochaines et les actions à mener pour garder contact avec le client pour de futures prestations.

5ème chapitre
Une feuille de route, qui servira de plan à suivre lors de prochaines prestations.

Vous pouvez me contacter en MP si intéressé ou me poser des questions ci-dessous.
Merci à vous.

2 « J'aime »

Hello,
je te propose 2 choses:
tout d’abord de mettre cette proposition en catégorie Feedback ou Perks, c’est toujours mieux.
Ensuite, peux-tu indiquer quelle forme aura cette formation? Est-ce une suite de hangout ou un livre blanc ou un forum…
Bonne journée.

Bonjour,

C’est fait, j’ai changé de catégorie (feedback).

Pour le format, ce sera de la vidéo à base de slides et de séquences footage + des supports de cours au format pdf.

1 « J'aime »

Salut, j’ai pas bien compris.
Tu proposes une formation pour que les entreprises apprennent à mieux suivre/cadrer leurs prestataires, exemple : une entreprise qui délègue du développement en ayant recours à du freelance ou à une agence et qui ne sait pas comment bien le/la suivre.
Ou le contraire : une formation pour les prestataires pour mieux imposer un cadrage à leurs clients ?

Bonjour Benjamin,

C’est une formation à l’attention des prestataires pour cadrer leurs prestations.
Il ne s’agit pas d’imposer quoi que ce soit, tout se fait de manière consensuelle entre les deux parties.

Oui, simple abus de langage.

Et pourquoi ne pas investiguer sur une formation des clients des prestataires pour qu’ils cadrent mieux leurs prestataires ?

Ceci pourrait se faire sur une prochaine édition. Pourquoi pas si la demande se fait ressentir

Bonjour,
Intéressée et curieuse pour tester ! Comment faire ?
Merci.

Bonjour,

Dans un premier temps il me faut le domaine d’activité, puis nous prendrons contact pour en discuter.
Il suffit de m’envoyer un MP pour entamer cette discussion

je ne peux pas… je ne dois pas disposer de la fonctionnalité.

je veux bien tester.

Bonjour,

Le projet avance conformément à ce qui était prévu.
Si la formation n’est pas terminée, un petit teaser est prêt… A voir ici…

Des changements sont intervenus:

  • Il y aura finalement 7 chapitres (le détails dans un prochain teaser)

  • Un outil accompagnera la formation pour: réaliser son prévisionnel sur la prestation, effectué le suivi de prestation et générer automatiquement un bilan simple de la presta.

Salut Karim,

le Teaser c’est une bonne idée !
Ton format est peu habituel pour un teaser : soit tu en dis trop pour un teser, soit tu n’en dis pas assez pour vraiment donner envie.

Quel sera le but de ce teaser ? si le but est de récolter des 1ers intérets, j’imagine plus un teaser basé quasi uniquement sur la douleur liée au besoin client.

Bonjour Stéphane,

Le but de ce pré-teaser est d’informer sur l’arrivée de la formation, non de convaincre.
A l’origine, il est à destination de ma liste.
Comme la formation ne sera pas en ligne avant Mars, il n’est pas utile d’en dire plus pour l’instant.

Le teaser final (entre 5’ et 6’) sera en ligne fin février.
Son but sera de présenter la formation et si j’ai le temps de les récolter, présenter les apports par des témoignages.
Mais je ne tirerai pas sur les grosses ficelles du marketing… quitte à ne pas avoir autant d’inscrits que je le souhaiterai.

lol, « les grosses ficelles » ça me fait beaucoup rire, en fait tu veux vendre sans vendre, quitte meme à ne pas vendre beaucoup… et souhaites tu ne pas vendre du tout ?

Tout comme les chasseurs, il y aurais un bon marketing et un mauvais marketing ?

ça me fait penser au bourgeois Gentilhomme… et aussi à la pub qui tourne actuellement contre l’alcoolisme de la jeunesse, qui ne donne pas envie du tout, il n’y a rien dedans à part de l’information : pas de désir, pas de besoin, rien, aucune émotion.
Acheter un produit, ou tout simplement faire passer un message nécessite une émotion, quelle qu’elle soit, faire appel aux émotions d’un prospect ne me parait pas malsain, mais à l’inverse on lui indique que si il a bien ses émotions, alors le produit qu’on lui propose peu l’aider.

C’est comme si un vendeur d’immobilier faisait des annonces avec uniquement des plans, sans belle photo lumineuse, de l’intérieur et extérieur avec vue sur la mer, …

Je pars loin, désolé, ta remarque à fait ressurgir de nombreuses émotions :wink:

Effectivement, non argumenté, ça peut prêter à rire :slight_smile:

Je vais de ce pas, rectifier le tir et motiver ma position et le pourquoi de ce « grosses ficelles » (c’est un peu brouillon…désolé).

Il n’y a pas de bon ou mauvais marketing, par contre il y a du marketing adapté ou non à sa cible.

On réserve le plus souvent l’aspect émotionnel sur de l’achat impulsif ou pour faire basculer un prospect en intention d’achat vers son produit. Bien qu’une seule technique ne peut suffire.
Les ONG et les politiques l’utilisent aussi car ces deux domaines sont intimement lié à cet aspect.

Mais je ne suis pas sur de l’achat impulsif, ni sur les domaines sus nommés.

Il ne s’agit pas de faire miroiter à des personnes dans le besoin un gain de 30k€ en un mois en se tournant les pouces grâce à une méthode que j’aurais mis au point suite à ma rencontre avec des gourous US.

… techniques à 2 francs 6 sous (d’ou grosses ficelles) usées jusqu’à la corde par les autoproclamés webmarketeurs.

Je connais bien ma cible (près de 8000 inscrits sur mes listes et pas mal de questionnaires réalisés), je m’adresse à un public éduqué (très grande proportion de bac+3/5) dans un domaine assez technique.
Sur ce genre de cible, mal fait, ce marketing peut se retourner contre son utilisateur.

Je ne suis pas un pro du marketing, je préfère ne pas m’amuser à ça et j’en ai pas envie.
Je préfère de loin satisfaire entièrement un petit nombre que de distribué à tout va… le gain n’est pas une fin en soit pour moi (sinon j’aurais mis en vente toutes les formations et livres blancs que j’ai distribué sur le net depuis ces 10 dernières années… et il y en a un paquet).

J’ai déjà réalisé des tests (taux d’ouverture mail et taux de clic sur lien): le coté pragmatique et carré converti entre 1,5 et 2 fois plus que l’aspect émotionnel dans ces domaines.
Ex:
Tout le monde encense le storytelling de S. Job … Pourtant les parts de marché d’Apple dans le milieu de l’entreprise c’est zéro (pas loin en tout cas).
Alors que B. Gates, que beaucoup raille depuis la présentation « écran bleu », a une toute autre approche (calqué sur le management stratégique) a fait de Microsoft le leader mondial du logiciel en entreprise.

Parce qu’en mode « taf », les gens ne réagissent pas de la même manière aux stimulis marketing.
Mieux vaut faire appel à leur logique et leur intelligence plutôt qu’à leurs émotions, qu’ils mettent de coté pour penser: ROI, utilisation, avantage concurrentiel, etc.

Dans ce cas là, les grosses ficelles ne marchent non seulement pas, mais en plus sont souvent contre productives.

Je ne dis pas avoir raison (c’est pas avec mes quelques cours de marketing et les quelques bouquins lus que je peux m’affirmer marketeur), c’est juste mon point de vue par rapport à mon expérience et aux tests que j’ai réalisé.

Être émerveillé par la rationalité d’une démonstration est une émotion aussi :smiley:

Salut Aka,

Je comprend mieux ton avis, tes motivations et tes craintes de tomber dans un marketing trop facile.

Sur tes arguments, je ne les partage pas entièrement, et je pense que même en BtoB on peut quand même parler du PROBLEME, pas uniquement du BESOIN.
Par contre je suis tout à fait d’accord avec toi, il faut le faire de façon suggéré, sans faire passer l’interlocuteur pour un looser… meme si pour travailler dans la gestion de projet, je ne connais personne qui n’ai jamais foiré un projet, donc pas de honte à avoir sur ces problématiques…

Là aussi ou je ne suis pas d’accord c’est que tu opposes le coté carré et le coté émotionnel, je ne comprend pas pourquoi.

Concernant ton exemple apple vs microsoft, je ne pense pas qu’il s’agisse uniquement d’une problématique marketing…
Voici mon avis : Apple est depuis longtemps sur le marché BtoC, pourquoi ? j’en sais rien… mais en tout cas depuis que Steeve Jobs est revenu Apple a explosé et est même passé devant Microsoft en valo boursière !

D’autant plus que Microsoft ne fait pas que des Com’ austères en btob, loin de là.
un petit exemple : http://www.e-marketing.fr/Marketing-Direct/Article/Microsoft-s-incruste-a-la-machine-a-cafe-25882-1.htm

Après, le marketing c’est une question de personne : ta façon de faire du marketing t’appartiens donc tu dois te sentir à l’aise. Je ne cherche pas à te convaincre, juste à te montrer qu’il peut exister d’autres voies à explorer qui ne sont pas forcément mauvaises.

Personnellement j’ai bien aimé le message et la structure du teaser.
Par contre la combinaison des couleurs sombres (blanc cassé, sépia, gros aplats noirs) et de la voix très (trop?) posée me freinent pas mal. Sans toucher au fond, ou tomber dans le télévangéliste, tu gagnerais à avoir plus de couleur et lumière, ainsi qu’un ton de voix plus « pèchu ». Surtout que la majorité de la formation étant en video, je me dis qu’elle ressemblera au teaser.

@xavierpriour

La partie graphique était un test.
La formation est composée de footage vidéo et d’images plus colorée.
Je ferai en sorte que cela ressorte plus dans la vidéo de présentation.

Quant à la voix, j’ai ralenti par rapport à certaines formation que je faisais et on l’on m’avait fait comme remarque: trop rapide et trop péchue.
Mais pour un teaser, c’est peut être pas la bonne approche… en plus ma femme m’a fait la même réflexion .

Merci pour ton retour, je vais en tenir compte.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux