Type de société pour conseils / prestation ingénierie

Bonjour,

Je réfléchis à, d’ici 1 an ou 2, monter ma propre entreprise en Freelance pour du conseil en ingénierie.
Je pense pouvoir faire entre 80 et 100k€ de chiffre avec mon actuel employeur qui deviendrait mon client.
J’aurais peu de charges au début surtout des IK à raison de 15000km/an, je peux en créer avec un bureau loué au domicile etc…

A la base je pensais créer une SASU pour optimiser les fonds entre mes SCI IS et la SASU via une holding, mais j’ai cru comprendre que le statut micro-entrepreneur a bien évolué en augmentant la limite de CA.

En SASU D’un point de vue niveau de vie, les 2 années à pouvoir bénéficier des ARE de pôle emploi, je n’aurais pas besoin de me prendre beaucoup de dividendes (au pire 10k€) mais une fois les aides finies, j’aurais besoin d’environ 40-45k€/an. Il y aurait un intérêt à se verser un salaire minimum permettant d’avoir la couvertures salariés et le reste en dividendes?

Côté Micro entreprise du coup, il y a des aides différemment données, charges faibles mais couverture sociale compliquée!!!
Je me pose la question de s’il y a un moyen faiblement fiscalisé de faire transiter des fonds entre sci et entreprise individuelle? (En dehors de fausse prestas entre elle… :wink: )

Autre chose, j’ai cru comprendre qu’il était impossible de cumuler gérance de sasu ou sarl avec un statut micro-entrepreneur, si des personnes peuvent m’indiquer les exceptions. :grinning:

Merci d’avance.

Bonsoir,

Pour le moment oui. :slightly_smiling_face:

Non…

C’est faux…

bonjour,

les questions juridiques découlent des questions commerciales et posture personnelle.

si ton CA provient d’un seul client il s’agit d’une activité de type salarial (ou qui peut être requalifiee comme telle)

le portage salarial ou la scop d’activité et d’emploi sont les cadres juridiques le plus adaptés pour un freelancing qui démarre.

ceci en attendant d’être maître de ton CA avec plusieurs clients que tu as toi même trouvé (posture entrepreneuriale)

ce sera alors le cadre d’une offre qui dépasse ton seul emploi (chef d’entreprise) donc création de société (SAS ou SASU le plus souvent)
ou, si tu restes tout seul, avec plusieurs clients (en assumant ce risque) passage en SASU.

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux