Une idée à contre courant a-t-elle ses chances ?

Bonjour à tous,

Je travaille actuellement sur un projet qui n’est pas vraiment nouveau mais avec une approche à contre courant de tout ce qui se fait actuellement dans le domaine.

Il s’agit d’un générateur de WebApp mais orienté données/backend et pas orienté visuel/frontend (comme quasi tout ce qui se fait actuellement).
Et pour être encore plus à contre tendance, je souhaite avoir le moins de paramétrage possible (quitte à abandonner des options), alors qu’actuellement quasi tout les projets de ce type s’orientent vers la customisation et le paramétrage à outrance. (A tel point que personnellement il me faut moins de temps pour tout recoder « from scratch » que de trouver les bons paramétrages de tels outils)

Ma question en fait est : si tout le monde fait l’inverse de ce que je souhaite faire est-ce parce qu’il n’y a pas de marché pour moi ?

2 J'aimes

John Doe ! Ah Ah ! Ici on se présente, qui es tu John Doe (*) ?

Peux-tu être plus précis : quels sont les exemples de ce qui se fait actuellement dans les 2 orientations (données/backend et visuel/frontend) ?
Avec une landing page personnalisée pour chaque type de solution, tu peux interroger les utilisateurs de ces solutions pour savoir s’ils ont les mêmes difficultés et la même approche, alors tu pourras faire quelques entretiens en 1to1 et tu sauras en quelques jours (semaines au pire) s’il y a un marché.

(*) pour ceux qui ne le savent pas, aux USA, John Doe est le nom que l’on donne à une personne dont on ne peut pas déterminer l’identité, Jane si c’est une femme.

En effet je suis démasqué si l’on peut dire :wink:
Je préfère rester anonyme car mon but n’est pas de faire du buzz ou de vanter les mérites de mon projet (même s’il est déjà pas mal avancé, il n’est pas encore présentable/testable).

Pour les exemples en orientation données c’est simple je n’en connais qu’un seul « databasedapp.com » (mais si vous en connaissez d’autre ça m’intéresse).
Tout le reste c’est orienté frontend (tous les générateurs de landing pages par exemple dont certains ont été cités ici), ou un dont je me souviens de mémoire (bootply.com).
L’approche est toujours la même je trouve sur ce genre d’outils et dans mon cas ça ne correspond jamais à mon besoin (faire un prototype qui marche vraiment mais le plus rapidement possible).

Bon j’ai un peu ma réponse par l’absence d’intérêt pour ce sujet :wink:
Il va falloir que j’y repense à tête reposée :slight_smile:

Tu vois, mec, si à la base un truc a été fait avec un certain nombre de paramètres, c’est qu’il y avait des raisons, avec des garanties de succès, et qu’il y en a eu d’autres, qui, justement ont fait différemment et se sont cassés les dents. Faire un quelque chose à contre courant c’est revenir au début, et prendre le risque de le faire modèle croc-magnon du « je ne savais pas ». Bien sûr, une trop grande perso est à tes risques et périls, au détriment d’une modélisation qui a pourtant déjà fait toutes ses preuves. Baahhhh, pas touche :slight_smile:

J’ai du mal à comprendre ton idée. Tu propose un générateur de CRUD ou un Backend As a Service ? Nager à contre-courant dans des eaux pas claires ne va pas t’aider à avancer.

@nicorama : c’est en effet à la base un générateur de CRUD mais j’aimerai ajouter certaines fonctionnalités incluses d’office plus la possibilité d’héberger sa WebApp.
La seule « nouveauté » c’est l’approche du problème.
Mais je me rend compte que la cible potentielle est déjà difficile à définir, ce qui n’est pas bon signe niveau business: si on ne sait pas à qui on doit vendre ça part mal :slight_smile:

@projet Tu raisonnes trop vite en solution ! Peux tu nous exposer quel problème tu souhaites résoudre et pour quels utilisateurs ?

En fait comme beaucoup de monde je suis parti sur un problème que j’ai moi même rencontré : lors du développement d’une webapp pour un client à partir de rien (car elle ne correspond pas aux habituels sites copiés/collés WordPress/drupal etc…) , cela a été très long d’arriver déjà à un prototype opérationnel.
Donc je me suis dit pourquoi ne pas accélérer et simplifier tout ce process de prototypage.
Mais là je parle bien de prototype, pas de maquette visuelle qui ne fait rien derrière.
Après pour quels utilisateurs , c’est là que ça coince … hormis ceux qui ont la même approche que moi.

@projet Quelles sont les technologies que tu utilises pour développer ces webapp ?
Si tu es familier avec Javascript (nodeJS ou mieux Meteor) : essayes de faire un prototype avec http://www.meteorkitchen.com/ en quelques heures ? et tu me dis quoi :wink:

Effectivement le concept de base est le même … jamais entendu parler de ce site avant par contre.
Mais de ce que j’ai pu voir c’est en train de retomber dans la tendance actuelle: l’empilage de couches et d’options.
Le gros point noir c’est que si le créateur du site (qui est loin d’être stupide vu ce qu’il a produit) a choisi de filer tout gratos juste pour gonfler son CV et ensuite vendre cher ses journées de freelance c’est que le marché potentiel est très limité (donc ça lui rapporte plus de vendre ses journées que de vendre le produit).

Bonjour,
J’ai quelques idées en tête pour lesquelles un outil comme celui la serait parfaitement adapté. Mais je sais que je n’en n’achèterais pas un à priori, je pourrais choisir de payer une licence à posteriori si je trouve le produit efficace, qu’il m’est utile et que je souhaite encourager son développement, mais probablement pas au delà d’une centaine d’euros et uniquement si ces trois critères sont remplis selon mon appréciation.

Si je suis représentatif de votre cœur de cible c’est qu’effectivement le marché est probablement très limité en potentiel de chiffre d’affaires, j’imagine que les clients potentiels sont soumis aux mêmes contraintes que moi.
Ce type de produit est adapté à des productions de prototype rapidement opérationnel à moindre cout, donc probablement destiné à un volume de production final de quelques unités ou dizaines d’unités qui ne peux pas justifier un investissement un peu important à l’achat.
A l’inverse, je paierais probablement plus facilement une ou deux journées de conseil expert si cela améliore ma pratique de l’outil ou la capacité de cet outil à inspirer mes réalisations.

Bonjour,

Merci pour ce retour instructif !
En effet niveau tarif je pensais à quelque chose comme 99$ (environ 90€).
Mais vu le travail déjà fourni et encore restant à faire pour avoir un produit fini , il me faudrait au minimum 500 clients pour « rembourser le temps passé » (sinon autant que je continue à faire du freelancing).
Après avec la maintenance, la gestion des clients etc … ça n’est qu’à partir de 1000 clients que ça devient vraiment rentable … donc il y a des chances que ce projet ne voit jamais le jour (ou alors sous une forme basique qui ne sera pas vendable).

Pour ce qui est de vendre des journées d’expertise, le but de mon projet était justement de rester suffisamment simple (niveau interface et options) pour n’avoir besoin de personne pour le prendre en main.

@projet est ce que tu connais la méthode LeanStartup et le concept de MVP (Produit Minimum Viable) ?
Avant de te lancer dans un coûteux développement (au moins 100K€ donc) d’un produit dont personne n’a finalement besoin, cette démarche te permet de valider qu’il y a de la demande, que tu résous bien un problème pour ta cible, d’avoir de la traction, des premiers testeurs (d’un produit/service pas terminé) et des premiers revenus.
Ah oui aussi ça sert à écouter le client : ce que tu ne sembles pas faire avec @DSerrat, il te dit ce qu’il est près à payer une ou deux jours de conseil (donc plusieurs centaines d’euros), et toi tu balayes d’un revers de main : ce n’est pas le but de mon projet ! Argllll ! je m’étrangle :sob:
Allez courage ! Stp : remets tout les compteurs à zéro, arrêtes de développer, (in)formes toi sur la démarche et recommences !
Si tu as besoin d’aide, call moi en MP ou bien ouvre un nouveau topic sur le forum :wink:

Oui je connais le lean startup , justement c’est ce que je comptais faire , enfin du semi-lean (je ne veux pas faire comme Dropbox juste une vidéo trafiquée ou il n’y avait rien de codé au début LOL).
Je veux quand même avoir une version minimaliste (qui puisse servir de base à une vidéo de démo).
J’ai déjà l’interface visuelle minimaliste mais il reste une bonne partie du backend à coder.

En fait j’écoute ce que les autres me suggèrent mais j’ai aussi des objectifs prioritaires (personnels plus que techniques) et la vente de journées de conseil ne cadre pas avec mes aspirations.
Créer un business c’est bien, mais il doit s’intégrer globalement à un projet de vie.

@projet tu dois faire un MVP mais restreint le vraiment au strict minimum pour qu’on comprenne l’idée, ça doit être une beta, une v0.1.

Je ne sais pas combien de temps tu ya consacré mais j’ai peur que ce soit trop. J’ai peur que ton MVP soit trop « gros ».

Je prends mon exemple:
Il ya qques années j’ai pensé à faire un service qui transforme un site WordPress en appli mobile. J’ai sondé un peu le marché, j’avais une demande, donc j’ai bossé sur un MVP. Ne pouvant bricolé un truc avec WordPress ou une vidéo, j’ai bien dû faire du code.

J’ai passé 6 mois à faire le MVP et ensuite j’ai cherché à le marketé. Sauf que faire émerger/connaitre un produit ça prend du temps, beaucoup de temps, et le temps tu ne l’as plus. La motivation est pas mal évaporée, on a tous des contraintes financières, on doute de l’idée, le regard des autres (pour les autres Facebook c’est fait en 1 an), etc …

Du coup j’ai fini par « le mettre de coté » (cad: abandonner).

Quand je regarde en arrière, je me rend compte que mon erreur c’était la taille du MVP. Faut pas se dire MVP, il faut se dire version beta, ou alpha, ou V0.1. Ma V0.1 était largement suffisante, je l’ai pondu en un mois… mais elle était laide, elle ne faisant pas le dixième d’un MVP, ce n’était pas un produit mais une proof of concept… mais c’était suffisant.

On est techos mais faut penser comme un commercial:
Quand on entend Minimum Viable Product, le mot important ce n’est pas Product, c’est Minimum.

2 J'aimes

Merci Sylvain pour ce bon conseil … en effet sur le visuel j’ai déjà passé trop de temps : même si je n’ai pas peaufiné graphiquement (c’est spartiate mais fonctionnel) j’ai voulu assurer une compatibilité avec trop de navigateurs (car une interface qui bugge ça ne donne vraiment pas une bonne image, ni confiance au prospect).

1 J'aime

@projet c’est pas grave les bugs, tu mets un script genre muscula et tu vois si ça plante et où.
Un powerpoint/pdf cliquable ça suffit au stade de la validation, si tu veux que ça ressemble à une interface réaliste utilise UXpin mais je te promet qu’on a pas besoin que ça ressemble à une vraie interface , dans ce cas Balsamiq suffit.
Stp, arrêtes de coder, c’est une perte de temps à ce stade : fais une maquette et montres la à des prospects (tu en a déjà 4 ici).

@projet et donc quelles sont tes aspirations ?

Dans mon cas les outils comme UXPin ou Balsamiq ne sont pas trop adaptés : ils correspondent toujours à l’approche « je pense un visuel et après on verra bien comme faire la mécanique derrière ».
Dans mon cas c’est la fonctionnalité qui implique des choix visuels pour s’y adapter au mieux.

Mais je suis d’accord que j’ai passé trop de temps dessus (d’ailleurs pour l’instant j’ai mis le dev en pause).

Pour mes aspirations elles sont liées à ma personnalité : contrairement à une vaste majorité de personnes, je n’ai pas besoin d’interactions « sociales » dans le monde réel (ou alors à la marge). Je travaille déjà à distance depuis 10 ans bientôt et ça me convient (beaucoup d’autres auraient déjà fait 5 dépressions :wink: )
Donc vendre juste un « service » via internet ça serait parfait pour moi car actuellement j’ai malgré tout le stress des clients qui veulent un résultat immédiat pour des demandes parfois complexes, du jonglage permanent entre différentes technos etc…

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux