Développeurs : Qu'attendez-vous d'un porteur de projet ?

Bonjour,

Quand vous rencontrez un porteur de projet, avez-vous des attentes particulières au niveau de la relation qui démarre ? Y a t il des traits de personnalité, approche de travail qui peuvent vous faciliter la tâche ou au contraire, vous ralentir ?
Merci pour vos réponses.

Alors, pour clarification :
Pour avoir discuté avec un porteur de projet et ami, nous ne sommes pas au pays des bisounours mais il a peur de se faire « lyncher »! ou que son projet paraisse ridicule.
Ne pas pouvoir négocier le prix peut aussi être un frein. Idéalement, il voudrait un partenaire plus qu’un « commerçant ». Il a des inhibitions mentales !, ce qui le pousse à chercher d’abord des qualités humaines : sensibilité, ouverture d’esprit, sens de la discussion, amabilité, compréhension, patience (parce que ça lui arrive souvent de changer d’avis). Autant dire, une histoire d’amour car c’est difficile de ne pas savoir par où commencer, avec le « risque » de se faire juger (c’est une hypothèse).
Vous en pensez quoi ? (ici, et dans un sens plus large cf questions plus haut)

Tu cherches les avis de développeurs Freelance ?

Pour ton ami, il lui faut idéalement trouver un « associé »

1 J'aime

Oui, tu as peut être raison.
En fait, c’est pas une question d’argent, il est un peu perdu, il vient d’hériter de son père.
Du coup, il veut faire quelque chose et ne pas se reposer sur ses lauriers, ça lui permettra de s’occuper du coup. Y a plus qu’à payer son futur potentiel associé et proposer un fonds de roulement intéressant comme socle de démarrage, je suis sûr qu’il trouvera. Je lui conseillerais de lancer un sujet sur le forum pour ce faire.
Merci @Love_Shr_ pour ta réponse.

1 J'aime

Bonjour rrbenly,

C’est une très bonne question, c’est important que le reste du monde comprenne mieux comment fonctionnent les devs :wink:

Il y a 2 choses qui m’interpellent et qui devraient rassurer ton ami :

  • il a peur de se faire lyncher
  • il cherche plus un partenaire qu’un exécutant

Pour moi (et je suppose une bonne partie des devs qui aiment et suivent des startups) c’est très important et je m’attends donc à discuter avec quelqu’un qui a réfléchi a son sujet, qui est passionné (d’où le stress) et qui ne passera pas par la case bullshit (qui marche souvent très mal avec les devs).

Je dirais donc qu’il semble prêt à se lancer (en travaillant un peu sur son changement d’avis compulsif, chose qui est assez incompatible avec le dev) :smiley:

Il ne faut pas qu’il hésite à se fier à sa « sensibilité » quand il rencontrera des devs. Certes il faudra juger du tarif et des compétences techniques mais le relationnel/la communication c’est souvent ce qui fera la différence.

Pour résumer, chez nous, nous cherchons des clients : passionnés, humbles et ouverts. La passion parce que c’est ce qui va nous amener au projet. L’humilité et l’ouverture parce que c’est très important de savoir reconnaitre ses erreurs et apprendre.

3 J'aimes

Je pense à mon humble avis. Que le problème est que le développeur sait ce qu’il vaut (sur le marché du travail) et que à moins d’être étudiant cela peut relevé de la contrainte si le projet parait mal ficelé.
Donc un truc qui peut motiver un développeur c’est montrer que l’on a soit même mis de l’argent et des risques dans le projet. C’est un indicateur fort surtout en France ou l’aversion au risque est plus élevé que dans d’autres pays par exemple les USA ( https://www.quora.com/Why-do-most-of-the-successful-startups-come-out-of-the-USA )
Si on ne fait pas cela et que l’on repose tout le succès de l’affaire sur l’autre c’est normal qu’ils se disent( si il n’est pas trop naif ) : « oulah on va où la? c’est quoi ce plan? ». Donc pour résumé en mode bullet point:

  • Le porteur de l’argent prends des risques il met de l’argent du temps etc
  • Le porteur de projet à une vision du produit dans le monde dans le futur.
  • Le porteur de projet connait le client type il sait en parler il sait se mettre à sa place.
  • Le porteur de projet à une stratégie (ou une ébauche de stratégie) pour atteindre ses clients potentiels.
  • Ah j’oubliais qu’il n’arrive pas forcément avec les gros sabots en mode « je suis d’une école de commerce je suis dix fois trop fort mon costume est trop frais » cela peut amuser certaine personne genre « il est cocky il est marrant » mais cela peut agacer d’autres sur ce point , je ne suis pas définitif.
    Voili Voilou.
3 J'aimes

Bonjour,

J’attendais des réponses, merci @jbfeldis et @xmaximin pour votre mansuétude.

[quote=« jbfeldis, post:5, topic:3796 »]
en travaillant un peu sur son changement d’avis compulsif, chose qui est assez incompatible avec le dev
[/quote] C’est sûr que c’est pas gagné à ce niveau là, faudrait que je que le mitonne un peu avant de le recommander parce qu’il n’est pas quelqu’un de simple à « supporter » ! J’ai pas envie de le harceler si je sens trop de barrières laxatives !!

[quote=« xmaximin, post:6, topic:3796 »]
cela peut relevé de la contrainte si le projet parait mal ficelé.
[/quote] Parfaitement d’accord.

[quote=« xmaximin, post:6, topic:3796 »]

  • Le porteur de l’argent prends des risques il met de l’argent du temps etc- Le porteur de projet à une vision du produit dans le monde dans le futur.- Le porteur de projet connait le client type il sait en parler il sait se mettre à sa place.- Le porteur de projet à une stratégie (ou une ébauche de stratégie) pour atteindre ses clients potentiels.
    [/quote] Ton raisonnement démontre un certain attachement à la démarche client, qui se veut étudiée. C’est bien.

[quote=« xmaximin, post:6, topic:3796 »]
« il est cocky il est marrant » mais cela peut agacer d’autres sur ce point
[/quote] En même temps, même si ça agace, il y a un minimum d’adaptation client à avoir, non ? Perso, la seule chose avec laquelle j’ai du mal, c’est un client qui se douche pas et qu’on sent arriver à 10km à la ronde !!

Sinon, ça vous est déjà arrivé de mettre un terme à un contrat ou de refuser un client pour des raisons relationnelles ?

1 J'aime

J’ai déplacé 2 messages dans un nouveau sujet : Refuser un client pour des raisons relationnelles

Ça arrive :slight_smile:

Avec le marché actuel (qui est plutôt du côté des devs expérimentés) tu as, d’après moi, 2 profils de devs :

  • ceux qui courent derrière le CA
  • ceux qui vont vers la qualité (des projets, des clients…)

Pourquoi bosser sur un projet qui ne te motive pas ou avec quelqu’un qui te semble pénible alors que tu as le choix ? C’est difficile à entendre, je peux le comprendre, mais c’est la réalité.

Pour revenir sur le point de l’agacement, en effet, c’est un peu ce que je voulais dire avec l’humilité. Le porteur de projet qui n’a pas d’expérience (ou des projets vraiment bofs à son actif) et qui arrive avec son discours d’école de commerce c’est souvent mauvais signe. C’est un peu normal, ils sont formés pour ça, les « ingénieurs » sont formés à l’opposé. On veut des résultats, des faits, pas des belles paroles, le discours market c’est pour les clients pour pas pour accrocher un CTO :slight_smile:

Je suis heureux de former mes clients, de leur expliquer comment ça fonctionne et de répéter un certain (grand en général) nombre de fois. Ça aussi ça me semble normal mais il faut quelqu’un en face capable d’écouter.

2 J'aimes
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux