Erreur Comptable

Bonjour,

En fin d’année, j’imagine qu’il est normal d’augmenter la fréquence des interactions avec son comptable en vue de la préparation des comptes annuels.

Lors d’un premier échange, j’avais notifié à celui-ci que le bilan était faux puisqu’une partie importante du produit manquait. Et ce n’était clairement pas négligeable puisque ca représentait près de 20% de mon CA, engendrant d’ailleurs un déficit.

Lors de l’échange suivant, l’erreur n’était que partiellement corrigée, le déficit persistait. Il n’avait de facto pas lu mon courriel explicatif des erreurs (un point-form lapidaire sans fioritures… afin de maximiser sa compréhension).

Ma question est simple, est-ce normal que ce genre de chose arrive. On parle quand même de la production des comptes annuels. Quelle est la gravité d’une telle erreur ? S’en mord-il les doigts en se gardant bien de me faire part de son soulagement d’avoir un client qui refait … tout.

Ne serais-je par exemple pas en droit de demander un geste commercial pour ces erreurs à répétition. Sa déontologie n’aurait-elle pas du l’y pousser. Cette profession dit toucher des « honoraires » (comprendre que leur prestation n’a pas de prix et que la meilleure chose qu’on puisse faire est de les rétribuer de façon nécessairement sous-évaluée…)

PS: A la charge du comptable: ses erreurs sont plutôt fréquentes et je soulève près d’un problème tous les trimestres. A sa décharge, ma situation est plutôt atypique et le fait qu’il y ait des erreurs n’est pas choquant outre-mesure.

PSII: Je ne souhaite pas changer de comptable car erreur ou pas, je fais et refais toujours tous les calculs. Je suis pas à un courriel correctif près…

PSIII: Mon comptable tarife un premium du fait que je sois JEI (+120% par rapport à mon comptable précédent). Il est spécialisé dans les JEIs. Il est censé être plus pointu et error-proof non ?

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux