Petite remarque sur les solutions gratuites

Petite remarque sur les solutions gratuites.

Les personnes de façon générale en matière de numérique, ne voient que par le gratuit. Ils ne se rendent même pas compte que cette façon d’aborder la chose, le sujet… « tue » l’économie du secteur au profit des GAFAM par exemple.

Je m’explique par l’exemple.

A chercher une solution gratuite pour stocker des documents en ligne, on prend généralement ce qui nous viens sous la main. Or que retrouve t’on systématiquement sur nos équipements des produits comme DropBox ou Google Drive. Ce n’est pas que j’ai une dent contre eux, mais on à un opérateur de niveau mondiale qui propose une solution offrant gratuitement 25Go et qui sur les offres commerciales est tout aussi bien positionné, sinon mieux. Après, je dois admettre que les choix se discutent, mais à moins de 5 mois de la mise en application du RGPD on voit bien qu’il y a des conscience à éveiller.

L’économie numérique française à besoin de soutien, donc de consommateurs !

1 J'aime

Ce serait bien de nous en dire plus, non ?

Je ne suis pas là pour faire le commerciale d’OVH. Voilà tout est dit, mais en matière de solutions et d’offres la France regorge de pépites !

Alors si vous faites référence à leur offre Hubic (que j’ai payé pour rien car absolument pas fiable), je peux vous dire que c’est une catastrophe, qu’elle n’est absolument pas fiable et que le support est encore plus calamiteux que pour leurs offres d’hébergement.

Ne vous en déplaise, Dropbox (que j’utilise en version payante) est largement supérieur.

Bonjour,

L’une de mes interrogations sur les solutions gratuites c’est la confidentialité des données (sur les payantes aussi notes-le !). Evidemment pour moi qui suis soumis à un secret professionnel très strict c’est une préoccupation essentielle.

Tiens, au passage, un truc tout bête, je cherche pour le cabinet un fournisseur d’adresses de courriel gratuit qui respecte la confidentialité des données avec des serveurs basés dans des pays peu exposés de ce point de vue, pas trop difficile à paramétrer sous Tbird et avec un webmail qui fonctionne convenablement (pas d’exigences sur la taille des PJ, de toutes façons les avocats sont limités à 4 Mo).

J’ai essayé Newmanity et c’est une catastrophe…

Dès lors que des données sont externalisées, il n’y a plus aucune garantie de confidentialité ou meme de pérennité (vous pouvez tout perdre sans aucune compensation pour la perte d’exploitation, une assurance spéciale sera nécessaire).
Tous les acteurs s’en dédouanent (cf. Les CGV).
Pire encore, pour les acteurs ayants des réplications sur d’autres continents (USA, Indes…), les règles de l’UE ne s’appliquent plus pour les données répliquées sur ces continents.
En Inde et aux USA, les règles de confidentialités sont plus souple qu’en Europe.
Ceci est valable pour le gratuit comme pour le payant.

Bonjour,

A mon humble avis, la gratuité n’existe pas. Quand une offre est gratuite,soit c’est un produit opensource bidouillé par un hacker avec un risque d’absence de pérénnité / failles non résolues, soit c’est un produit qui se rémunère autrement que par la facturation directe : soit une version lite d’un produit payant, soit une version temporaire d’un produit payant, soit un hameçon pour choper un email et le revendre, soit un site gavé de pubs…

La vraie gratuité est un mythe et s’accompagne souvent de déconvenues, à commencer par un support inexistant, ou géré par un call center à Karachi, ou par une communauté d’utilisateurs versatile.

Pour ma part, je préfère mettre un peu de ronds pour avoir une solution fiable et sûre plutôt que de tenter le gratuit.

  • freemium (une partie en libre accès)
  • ciblage publicitaire (grâce aux listes, contenu créer par la communauté, etc)
  • prestation (le produit open source est gratuit, la communauté qui l’entretient gagne sa vie sur les prestations associées)

Ce sont les 3 principaux modèles économiques du « gratuit », personne n’est dupe… rien n’est gratuit dès lors que l’on veut professionnaliser le produit/service.

Pour autant, le « free » n’est pas de mauvaise qualité, et certains mêmes sont au delà de certaines solutions éditeurs.
Il ne s’agit pas forcément de bidouille… un mauvais produit n’apporterait aucun gain sur la partie payante.

Quant à dire, « je préfère mettre un peu de rond pour avoir mieux » , la aussi c’est une erreur. Pour avoir beaucoup mieux, il ne faut pas en mettre qu’un peu (meme en saas ou le coût total de possession/utilisation est souvent 2 fois plus chère au minimum qu’une solution intégrée…au bout de 3 ans, voir 1 an).

1 J'aime

Oui, bon, c’était une façon de parler :wink: Tout dépend du service et de ce qu’on achète. Le problème étant que pour avoir une vision complète de ce à quoi on a droit pour le prix, il ne suffit pas de lire les petites lignes en bas de page, il faut parfois contacter le support et avoir un vrai échange pour être certain que l’offre couvre bien le besoin, ni plus, ni moins.

On parle de gratuit en 1er post

Tapez dans un moteur de recherche « le cloud c’est de la m… » et logiquement vous retrouverez mes vieux pseudos… :grin:

Je suis évidemment d’accord et je n’externalise pas mes données ; j’ai des confrères qui utilisent Dropbox et ça me terrifie. Le cloud sécurisé c’est comme les navires incoulables (et Richard Stallman est mon idole).

Mais je suis au moins obligé de recourir au mail… et pour le moment je suis encore à la recherche d’une solution satisfaisante. J’ai eu tellement de soucis avec mon compte pro que je suis revenu depuis plusieurs semaines à un compte gmail, inutile de dire que ça ne peut pas durer…

La meilleure approche est d’utiliser une solution d’encryptage avec clé public/privé, supporté à la fois par votre client de messagerie et celui des tiers, avec qui vous êtes en contact.

Mon coup de « gueule » viens du fait que régulièrement et je dirais même trop souvent je vois des questions du style « je veux ça et faux que ce soit gratuit ou j’aimerais que ce soit gratuit ».

Le problème de fond dans tout cela c’est que les « gens », les humains confondent allègrement un certain nombre de choses. Parce qu’ils achètent des PC (à pas cher) au super-marché du coin, remplie de gadget plus ou moins utiles, ils s’imaginent par exemple qu’il est normal qu’un logiciel soit gratuit ! D’où la propension à solliciter des clés piratées, etc.

Non le numérique dans tout ce que cela peut comprendre n’est pas gratuit, le modèle freemium correspond à des offres d’appels et c’est bien légitime. Personne n’oserais imaginer allez chez le boulanger et demander une baguette gratuite. Cela vaut aussi pour les services… d’ailleurs !

On peut comprendre que les utilisateurs n’est pas forcément beaucoup de moyens, une entreprise doit bien sûre faire attention à ce quelle dépense, tout comme un particulier, mais il y a quand même des limites.

Le summum de la bêtise c’est de voir des personnes qui achètent des mobiles à plus de mille euros et qui ne veulent pas dépenser un kopeck pour le reste !

Vous pouvez sécuriser vos accès internet pour 750€ en passant par un prestataire qui installera un firewall physique.
À cela vous ajoutez un NAS avec au moins 2 disques durs en miroir (on appelle ceci le RAID1) pour à peu près la même somme.

Vous aurez, à votre cabinet, un stockage sécurisé (hors incendie ou vol) et protégé d’un hack.

En doublant la somme, vous pouvez installer le meme équipement chez vous (un à votre cabinet, un chez vous) avec une réplication chaque soir et là vous serez en plus protégé des sinistrés (incendie, vol, etc).
Pour la dernière solution, sur 5 ans minimum (mais le matériel peut aller bien au delà) Ca fait 50€/mois max (30€/mois sur 8 ans) pour 2 à 4 To de stockage sécurisé

Nan mais j’ai des notions, hein, je suis avocat le jour mais dév la nuit… et mon associé et moi on a besoin de solutions légères et fonctionnelles partout.

Donc un firewall physique c’est niet - et matériellement impossible d’ailleurs pour des raisons que je ne développerai pas ici.

J’ajoute que je ne cherche pas forcément du cryptage - quand c’est vraiment confidentiel on n’utilise tout simplement pas les réseaux informatiques…

Protonmail a l’air pas mal du tout mais c’est une solution webmail only pour le moment semble-t-il.

Avoir des notions en dev ne veut pas dire avoir des notions en sécurité. Il existe des appliances pour remplacer des FW physiques et des systèmes que j’ai décrit pour nomade. Couplés à des solutions opérateurs, le nomadisme n’est plus un problème en terme de sécurité.

Quant au cryptage et à la confidentialité à moins d’avoir les services secrets russes, us ou chinois sur le dos… faut quand même pas pousser mémé dans les orties :grinning:

Bonjour,

Je confirme ce que dit Karim (@Aka74), il existe de multiples solutions, quelque soit les circonstances.

Il vous est donc nécessaire avant tout chose de vous faire accompagner, si possible par un ou des spécialistes qui ne sont pas liés a des constructeurs et/ou éditeurs. Question de respect de l’indépendance.

Il y a du changement là dessus visiblement, ils ont sorti un bridge il y a peu de temps qui permet d’utiliser son logiciel mail habituel https://protonmail.com/bridge/

On pourra s’envoyer des mails cryptés à l’occasion si ça vous dit :nerd_face::grinning:

1 J'aime

Oui, j’avais vu. :wink:

J’avais mis la page en favoris, je garde ça si j’ai des dossiers sensibles… Cela dit je préfère attendre que la solution soit un peu plus mûre car ça semble encore à la limite de l’expérimental…

1 J'aime
Proposé avec ❤ ️par Camille Roux