Quoi faire lorsqu'on se sent submergé par le côté technique?


(Matthieu Desroches) #1

Salut à tous,

J’aimerais savoir si je suis le seul entrepreneur à me sentir submergé par tout ce qu’il y a à apprendre avant de se lancer dans une business en ligne.

Mon objectif est de créer un site web/blog sur la productivité personnelle et y offrir mes produits, services et articles de blog, par contre, plus je progresse dans la réalisation de cet objectif, plus je réalise qu’il y a du travail à faire et que la tâche est énorme.

Je dois entre autre apprendre/maitriser les sujets suivants:

Site web

  • Apprendre à créer un site optimal sur WordPress (ce qui est un énorme sujet qui dépasse la simple création d’un blog en 30 minutes)
  • Comprend la vente de produits en ligne
  • Comprendre les SEO
  • Trouver une plateforme de cours en ligne
  • Trouver une plateforme de coaching en ligne

Marketing

  • Comprendre le copywriting
  • Maitriser le content marketing
  • Apprendre le e-mail Marketing
  • Être capable de faire des bons lancements
  • Apprendre à gérer les réseaux sociaux

Design graphique

  • Faire des visuels de base pour facebook et les articles de blog
  • Modifier des photos

Vidéo

  • Comment tourner des vidéos de qualité
  • Comment faire des screenscasts
  • Comment editer ses videos
  • Apprendre à faire des webinars

Cours en ligne

  • Comment créer, publier et vendre des cours en ligne

Blogging

  • Comment blogger avec efficacité

Je trouve personnellement que c’est absorbant et que c’est tout un défi de développer des aptitudes dans tous ces domaines.

Évidemment, je sais que je devrais payer des experts de certains domaines pour me simplifier la tâche, mais quand on commence on qu’on n’a pas de budget, ce n’est pas vraiment possible.

**Avez-vous des conseils à me donner sur comment je peut arriver à atteindre mon objectif sans être submergé par tout les choses que je dois apprendre/maitriser? **
Que faites-vous en tant qu’entrepreneur pour ne pas être submergé pour toutes les choses que vous devez apprendre (le côté technique)?

Merci beaucoup!


(Laurent Roger) #2

Bienvenue à notre ami québecois @Matthieu_Desroches !

Tout d’abord, est ce que tu peux nous exposer ton parcours et comment est né ton projet ?
Quels sont les produits et services que tu comptes proposer sur prochainniveau.com ? Ce ne sera donc ni de la réalisation de site Internet, le référencement, le design, le marketing, la formation de formateur, le copywriting :wink:
Pourquoi est ce que tu démarres sans budget : ne peux tu pas commencer par estimer le budget nécessaire pour lancer ton activité compte tenu de ce que tu penses devoir faire réaliser par d’autres ?
Est ce que toute cette liste est bien indispensable en fait pour lancer ton activité ?


(Sylvain Max Romiguier) #3

C’est aussi le côté passionnant de l’entrepreneuriat, découvrir et acquérir de nouvelles compétences.

Au départ, avec un très faible budget, pour les retouches photos, la création de vidéos, etc. fais appel à des plateformes de freelance comme Fiverr, Toptal, etc. afin de démarrer rapidement et utilise intensivement les bibliothèques d’images comme photolia, getty images, etc. où tu peux obtenir des images pro pour peu.

De même au démarrage un simple WordPress avec un joli thème - achète-le sur un site spécialisé en thèmes, ce n’est pas très cher et c’est souvent beaucoup plus joli et paramétrable qu’un simple thème gratuit - et l’ajout du module Prestashop avec paiement par Stripe ou Paypal suffit à démarrer une activité de vente en ligne.

Pour tourner des vidéos de qualité un simple smartphone sur un trépied suffit. Cherche Sofyan sur Youtube, il y a plein de tutos sur l’arrangement des lumières - le plus important ! - et le montage avec les liens sur les logiciels utilisés - il y en a des gratuits -.

Personnellement je passe au démarrage de l’activité 70% de mon temps sur les activités annexes - expert-comptable, avocat, images, marketing, démarchage prospects, etc. - et 30% sur mon activité métier … c’est déprimant mais il faut s’accrocher, la proportion s’inverse avec le temps.

Bon courage.


(Benoit Gantaume) #4

Salut @Matthieu_Desroches,
Oui tu as raison de noter qu’il y a beaucoup de choses à apprendre.
C’est à la fois ce que je trouve excitant et parfois frustrant. Surtout que le niveau attendu n’a de cesse d’augmenter: les internautes deviennent de plus en plus exigeants. En tant que prestataire de service je suis toujours amusé quand un startuper compare son produit à facebook ou google… Il oublie qu’ils n’ont pas tout à fait les même moyens…
Est-ce pour autant qu’il faut se résigner?
Je pense que le coeur du business reste le produit que l’on vend: est-ce qu’il apport vraiment quelque chose, est-ce qu’il est fait avec amour? Pour le reste tu peux trouver des astuces pour faire les choses à moindre coût. Il faut voir le manque de ressources comme une opportunité: celle de ne pas gaspiller son argent!
Cet avis n’engage que moi…
++


(Matthieu Desroches) #5

Merci pour vos conseils.

@lc3t35
Les services et produits que je veux offrir sont formations privées et publiques, cours en ligne, coaching individuel, coaching de petit groupe, livres et outils en lien avec la productivité et l’organisation personnelle.

Évidemment j’ai fais un budget de ce que couterait le démarrage de l’entreprise, mais mon point est plutôt qu’a l’étape du démarrage, le budget est restreint et l’option de faire affaires à des professionnels est dispendieuse à ce stade-ci du développement de l’entreprise. Je me retrouve donc à devoir tout faire par moi-même par faute de budget pour payer des professionnels en date d’aujourd’hui.


(Séverin Bruhat @severin_bruhat) #6

@Matthieu_Desroches

Comme tu le dis il y a énormément de choses à apprendre. Voici quelques conseils :

  • Prioriser : parmi les tâches que tu as listées, certaines peuvent attendre, d’autres sont indispensables
  • Faire avec les moyens du bord. Tu n’as pas le budget, mais tu peux déjà faire pas mal de choses comme le disait @Sylvain_Max_Romiguie : Fiverr, 5euros.com Pixabay etc…
  • Utiliser le réseau, comme tu le fais avec ce forum, en discutant avec les autres tu apprendras énormément. Tu peux aussi échanger des services avec des gens de ton réseau, troquer tes compétences pour faire évoluer ton projet

Bonne continuation !


(Jean Sébastien Leleu) #7

Beaucoup de choses très positives dans les retours dans lesquelles je me retrouve complêtement,

Je rajouterai qu’on ne demande pas d’être un expert dès le premier jour dans tous les domaines :slight_smile:

C’est comme un chalet à rénover, tu peux commencer à y habiter dès qu’une cuisine, une chambre et une douche y sont installés, tu n’es pas obligé d’être un expert de la toiture dès le premier jour, ni du déneigement, même si cela doit aider dans la Belle Province :slight_smile:

Chaque chose en son temps, il faut commencer, faire des erreurs, recommencer etc. :slight_smile:


(Laurent Roger) #8

@Matthieu_Desroches Est ce que tu peux nous classer cette liste de services et produits selon 2 critères : quelle est l’activité la plus rémunératrice (du plus rémunérateur au moins rémunérateur) et quelle est l’activité la plus facile et rapide à fournir compte tenu de ce dont tu maîtrise déjà (du plus facile/rapide au plus difficile/long) ?


(Sylvain Gendrot) #9

Avant je pensais comme toi, notamment influencé par toute la littérature sur entrepreneuriat et les startup, j’essayais d’apprendre tout avant de me lancer et je me suis rendu compte que j’avais pris le truc dans le mauvais sens.

En fait, il faut penser comme dans “Seul sur Mars” (Ps: le livre est bien meilleur que le film).

Il faut grosomodo avoir un plan global, dans les grandes lignes, savoir où tu veux aller et par quelles étapes passer. Mais faut prendre les problèmes un par un. Comme dans le film, ça ne sert à rien de réparer le système de communication si t’as pas assez de bouffe pour tenir 2 jours, mais il faudra réparer le système de comm pour rentrer, juste pas maintenant.

Déjà c’est nettement moins démotivant car tu ne vois plus la montagne à gravir, mais la petite connerie à faire maintenant.

Ex: l’inbound marketing c’est important, mais il faut parfaitement cerner sa cible et savoir de quoi leur parler, donc, avant, il a fallu avoir parler à des cibles. Pour leur parler, il faut les avoir contacté, pour les contacté il faut les avoir trouver, pour les avoir trouver, les avoir identifié, pour les avoir identifié, les avoir cherché.

Tu vois le principe et c’est pareil pour ce qu’il faut apprendre. ça ne sert à rien d’apprendre comment faire de l’inbound marketing avant de devoir en faire. Tu n’apprends que ce dont tu as besoin à l’instant T, ça peut être intéressant de récupérer des cours/livres en avance car tu as eu une promo, voir certaine fois tu peux lire que la moitié d’un livre.
Par exemple, j’ai un cours sur le droit des entreprises, je n’ai regardé que la partie sur la personne morale et les différents types d’entreprise, mais quel intérêt de regarder maintenant la partie sur les salariés ou la cessation d’activité.

Donc problème par problème et n’apprends qu’à résoudre le problème qui vient.


(Cédric) #10

J’applique la méthode :

* C'est quoi le pire qui peut arriver ! 
* Ensuite on range, pour faire propre
* L'assurance du résultat
* L'inventaire de ce qu'il a 
* Ensuite on calcule ce qui est disponible
* Et ensuite on a une qualité qui va nous aider 
* On remet en service ce qui peut marcher
* On assemble tout ce que l'on a sous la main
* EN 10 jours on a une solution a mettre en place, pas forcement la plus agréable
* Travail avec soin car la ressource est précieuse
* Mais il reste encore un gros problème a gérer qui limite l'usage de la solution
* On se réfère a ses capacités apprise avant, pour trouver une corélation
* Et puis c'est l'heure du test, des erreurs, on apprend de ses erreurs
* Et on recommance tout de suite, en se protégeant 
* On améliore l'environnement en attendant d'avoir des résultats
* On controle chaque jour les résultats attendus
* On applaudis les premiers résultats
* Puis on commence a penser à long terme
* Quel est l'objectif suivant
* Quel sont les problèmes pour atteindre cet objectif
* Comment les résoudres, tester les solutions possibles (essayer de toutes les entrevoir) 
* On se fait une vidéo chaque jour des progrès et des échecs, sont journal de bord
* Toujours de la musique avec soi
* Travail avec archarnement
* Je récupère ce qui existe pour le recycler dans un meilleur usage
* Vous avez le choix se résigner ou se mettre au travail, et résolvez les problèmes un par un

Pratique, simple, et finalement tellement efficace quand a force d’effort on a l’impression d’avoir rien fait.


(Karim) #11

Je vais aller un peu à contre courant de ce qui a été dit.

Il est beaucoup trop tôt pour te poser ces questions.
D’abord celles ci-dessous, puis testes ton idée avant de te lancer dans le truc que tu décris.

  • 1ère question : Est-ce qu’il y a un marché pour mes services (et extrapoler à : quels services sont recherchés ou pourraient trouver acquéreurs)?
  • 2ème question : Quelle est ma cible (et extrapoler à : ou la trouver) ?
  • 3ème question : Est-ce que cette cible est prête à payer pour mes services (et extrapoler à : combien est elle prête à payer, combien de fois) ?
    Attention, pour cette dernière question seul un test de vente pourra répondre à ta question et non un questionnaire.

Tant que tu n’auras pas de réponses précises à ces questions, laisse tout le reste de coté.
Tu risques de te lancer corps et âme dans un projet de longue haleine (1 à 2 ans) pour un résultat peu satisfaisant.
Cf. Voici ce qui a marché pour moi pour monter une liste d'email (>10k)

Pour répondre à ces questions, il faut te créer rapidement une petite communauté.

1ère Etape : La préparation.

Ecrire à l’avance 20/25 articles dont la moitié de fond ; c’est à dire des articles que tu auras bien travaillé en terme de recherches, qui apporte beaucoup de valeur au lecteur, consistant et assez long.
SEO, copywritting, etc… aucune importance pour l’instant.

Préparer à l’avance une mini formation gratuite du même acabit : tu peux commencer avec un simple powerpoint sur lequel tu enregistres ta voix et que tu exportes en mode vidéo (4/5 vidéos de 5 min).

2ème étape : le blog

Il suffit d’acheter un terme wordpress de base ou il n’y aura pas trop de paramétrage à faire.
Prendre le truc le plus simple possible qui ne te demandera que très peu de compétences techniques.
Tu postes 2 articles par semaine. Ca va vite s’épuiser (10, 12 semaines), il faudra donc continuer à écrire des articles pour la suite.

Mettre en place un autorépondeur : à l’inscription, la personne reçoit un lien pour accéder aux vidéos de la mini formation(toute, pas une par semaine, tu perdras énormément de monde).
Marketing, copywritting, etc… aucune importance pour l’instant.

Dans la séquence automatique de mail, envoyer vers un questionnaire sur la mini formation (qu’avez-vous aimé, comment pourrai-je améliorer, qu’attendez-vous, etc. 3-4 questions ouvertes)

Avec une 1ere formation en préparation, plus les remarques récupérées… tu fait ta 1ere formation sur le modèle de la mini (powerpoint+voix+adds-on)
Tu vendras cette formation à un prix très abordable… ce n’est pas avec ça que tu feras de l’argent, c’est avec le coaching, en up-sell.

3ème Etape, en même temps que la 2eme : Créer une petite communauté

Tu connais ta cible, tu sais ou elle se trouve… il faut aller la chercher.
Et tu ne capteras pas ces premiers prospects avec du marketing, du SEO ou du copywritting… personne ne te connais, ne connais ta valeur ajouté ou ce que tu peux apporter.
Il faut aller les chercher un par un en contact direct et assez rapidement (avant d’avoir épuiser ton 1er stock d’articles).

4ème Etape : la vente à petite échelle

Avant la fin de ta 1ère séquence d’articles (10/12 semaines) il te faudra un bon millier d’inscrits pour tester ton lancement.
A l’issue de la vente, questionnaire là aussi.

Les résultats de ce lancement auprès de cette petite communauté te conforteront ou non sur ton choix de faire un business, au moins celui-ci.

Si tu atteints 1,5 à 3% de conversion inscrits/ventes, tu pourras te poser toutes les questions de ton 1er message et te lancer à plus grande échelle.
En dessous de 1%, tu pourras t’interroger sur le bien fondé de ton projet.

Si ça ne fonctionne pas, tu n’auras perdu que 3 à 6 mois sur un projet qui restera un side project (que tu pourras faire évoluer à coté d’une autre activité et qui peut même mettre un peu de beurre dans les épinards)

Une dernière chose: j’ai rencontré beaucoup de web entrepreneurs (mastermind, conférences, meetup)… très très peu, mais vraiment peu vive du web. Il ne faut pas trop se bercer d’illusion.
Et pour ceux chez qui ça à marché, la pérennité (en vivre chaque année) est très difficile. Aucun n’est resté sur la m^ême niche, tous se sont diversifiés vers le seul truc qui marche vraiment: l’attrape gogo (je vais gagner de l’argent en te disant comment en gagner)

PS: pour que visuellement ta formation ressemble à quelque chose (mais aussi dans sa construction), je te conseille de lire et relire encore 2 ou 3 fois le livre de Garr Renolds “présentation zen”.
C’est la seule formation dans laquelle te lancer tout de suite.

PS2: Si intéressé, en MP (mes liens blog sont squeezer sur le forum)
2 vidéos, dont une mini formation de 5 min faites à partir de Keynote (avec Powerpoint tu peux faire la meme chose). Je pourrais même t’expliquer 2/3 trucs


(Matthieu Desroches) #12

@Aka74 Merci beaucoup pour la réponse très détaillée et le plan d’action.

C’est très pertinent et applicable!

Merci!


Proposé avec ❤️par Camille Roux