SASU Consulting -> Investissement Immobilier

Non.

OK, donc impossible de sortir de cash flow sans se faire taxer sauf si il y a une facture.
De fait quid de faire cela:

1./ Je crééer deux SCI qui achetent toutes les deux chacune un appartement: l’un pour le louer à la SASU comme bureau, l’autre pour le louer a la SASU comme appartement de fonction du Président ?

2./ La holding a l’étranger facture la SASU pour des services (exemple: services de marketing digital, remote virtual assistant, creation de site internet, mise en place d’un ERP)

Heu… non. Ca n’a rien à voir avec votre question précédente !

On peut le sortir sans imposition mais ce n’est pas une charge déductible.

Autre solution : vous achetez votre appartement en nom propre.

Hein ?? Cette société à l’étranger est une holding ??? Vous avez dit qu’elle facturait des prestations et qu’elle n’était pas une holding…

Vous m’avez perdu, là. J’ai peur que vous ne mélangiez pas mal de choses. :disappointed_relieved:

c’est à dire ?

Euh non, je ne me verse pour le moment ni salaire ni dividende, donc les banques ne me prêteraient pas pour acheter.

La société a l’étranger n’est pas une holding, je me suis mal exprimé (désolé).

…ben :

…je vois pas comment je peux être plus clair… :worried:

Dans votre cas je ne puis que suggérer fougueusement une consultation avec un confrère. Les réponses - et les questions ! - ne passent et ne rentrent jamais aussi bien qu’à l’ancienne : en se parlant. La startupnationisation des esprits c’est sympa mais ça a ses limites ! :upside_down_face:

VincentB, je pensais que vous étiez l’expert dans ce domaine :slight_smile:
En fait je me rends compte que ma situation est assez proche de la personne qui a ouvert ce topic: Investir dans une SCI via une SASU - #20 par MUSTSTORE

Vous ne le pensez plus ? :sob:

Il y a des similitudes mais je vois pas en quoi mes réponses diffèrent, au contraire…

Allez, encore une question :slight_smile: :
Le calcul du benefice se fait sur la base des factures emises ou sur celles des paiements reçus de ces factures ?
Exemple: j’emets une facture en 2021 mais ne suis payé qu’en 2022. Le montant de la facture entre dans le benefice de 2021 ou de 2022 ?

Attendez là, j’ai… peur.

Vous avez créé une SAS que je présume à l’IS et vous posez cette question ? :cold_face:

Demain matin vous contactez votre expert-comptable (Note : réponse A).

Oublions cette derniere question, revenons en à l’integration fiscale dans un schema SASU qui loue son bureau à la SCI qui l’acquiert via un pret in-fine (où on ne paye que des intérets pendant 99% des annuités) par exemple.
En quoi l’integration fiscale n’est pas bénéfique ?

C’est un système onéreux en termes de frais de gestion.

Son adoption est soumise à de nombreuses contraintes.

Elle impose une option IS de la SCI.

Elle aboutit à une unique base d’imposition à l’IS pour tout le groupe intégré et si une seule atteint le plafond du taux réduit ça fait entrer le bénéfice imposable des autres dans la tranche d’imposition intermédiaire à 26,5% dès le premier euro…

Absurde. Autant faire un IS sur IR, on a le même résultat sans aucune des contraintes et sans irréversibilité de l’IS sur la SCI…

C’est un système onéreux en termes de frais de gestion.

Surement, mais cela dépend combien vous pouvez économiser en impôts versus les frais de gestion… et dans mon cas d’après mes calculs le gain versus les frais de gestion reste avantageux.

et si une seule atteint le plafond du taux réduit ça fait entrer le bénéfice imposable des autres dans la tranche d’imposition intermédiaire à 26,5% dès le premier euro…

J’ai bien compris que cela demandait une gestion rigoureuse en ce sens.

Autant faire un IS sur IR, on a le même résultat sans aucune des contraintes et sans irréversibilité de l’IS sur la SCI

Je vais étudier la question, merci de l’avoir mentionné.

Mais puisque je vous répète que l’intégration aboutit à un surcoût fiscal ! Ou alors c’est que vous avez une société déficitaire…

1 J'aime

SCI avec pret in-fine donc ne payerait que des interets donc deficitaire comme indiqué précédement

Pardon ? Vous blaguez, là ?

Et je confirme qu’un IS sur IR donne le même résultat.

Maintenant vous semblez suggérer que vous avez un conseil par ailleurs donc conformément aux règles déontologiques je m’arrête là.

1 J'aime

Hello Laurent,
Je te recommande fortement de te pencher sur les notions de base de la comptabilité (engagement vs trésorerie, charge déductible etc.) pour comprendre un peu mieux par toi-même ces choses là.

1 J'aime

Non ce n’est pas encore fait.

un IS sur IR ?
Vous pouvez développer un petit peu ?

Pardon ? Vous blaguez, là ?

Qu’est ce qui vous semble saugrenu ici ? L’avantage du pret in-fine est de ne payer que des intérêts durant toute la durée du pret bancaire sauf à la dernière échéance.
Si une SCI contracte un pret in-fine, elle ne paye que des intérêts tous les mois et donc à priori ceux-ci sont déductibles. Si ceux-ci sont plus important que le montant du loyer versé, alors qu’est ce qui empêche cette SCI d’être déficitaire ?

Le « comme indiqué précédement ». Pasque à AUCUN moment vous n’avez indiqué que la SCI serait déficitaire. Je ne vois donc pas comment j’aurais pu le deviner. J’ai beau être d’une intelligence supérieure, je n’ai pas de boule de cristal… :sweat:

Quant à développer l’IS sur IR on sort du cadre d’un forum.

Je vous suggère fougueusement - une nouvelle fois - de le faire…

Proposé avec ❤ ️par Camille Roux