Trouver un "bon" développeur ou une agence web ?

recrutement

(Agence Cinquante 5) #61

Bonjour à tous,
A mon avis, le choix du ou des développeurs impacte directement le budget et les échéanciers et il faut donc faire un choix réfléchi à cet effet.


(Berfhaen) #62

D’autant plus qu’un bon développeur n’est bon que s’il est motivé.


(Jeremie Moinereau (Ioquery)) #63

Bonjour à toutes et à tous, je suis tombé sur ce topic un peu par hasard et il s’avère que je lance une activité de création de site internet, SEO et inbound marketing. J’ai rédigé un petit article qui donne des pistes pour bien choisir une agence ou un prestataire web ici : http://ioquery.fr/comment-bien-choisir-une-agence-web/

J’espère que ça apportera quelques réponses à certains même si beaucoup de choses intéressantes ont été dites ici :slight_smile:


(Geoffrey Brocard) #64

Bonjour à tous !

Choisir la bonne agence est difficile. Les niveaux d’expertise des professionnels varient énormément d’une agence à l’autre, les prix aussi, et la prestation dans son ensemble.

Voici cependant quelques conseils :

  • Fiez-vous à leur portfolio, car celui-ci est souvent très révélateur.
  • Essayez de privilégier les agences dont l’approche est dite “agile” (vous êtes inclus dans le projet, et celui-ci est amené à évoluer das le temps, en adéquation avec vos besoins).
  • Méfiez-vous des taux horaires, car il est alors difficile d’évaluer les coûts et il peu y avoir des abus.
  • Ne travaillez qu’avec une agence qui vous fournira un site web responsive (adapté à toutes tailles d’écran)

Il faudrait probablement rédiger un article entier sur cette thématique, mais j’espère que ces quelques points vous aideront.


(AxB) #65

Pour ma part j’ai tout appris en autodidacte par passion sur mon temps libre (ça a pris quelques années de fil en aiguille). On apprends énormément par la pratique et aussi de ses erreurs ou en aidant les autres tout en regardant comment ils font les choses, c’est surtout ça qui est important je pense, la pratique et la motivation tout en étant autodidacte.

Plus qu’apprendre à coder aussi une fois que c’est acquis, il faut aussi parfois apprendre à dire non au client pour remettre les choses en ordre et faire ouvrir les yeux sur certain aspect du développement et sur la durée et complexité de celui-ci, car parfois un code peut être de mauvaise qualité et ça peut aussi être la faute au client !

Comme demander des résultats c’est bien, mais il ne faut pas trop pousser sur les délais… j’ai arrêté de travailler avec un client il y a peu car il voulait faire vite (trop vite) quitte à sacrifier la qualité du code et revenir dessus plus tard.

J’ai dis ok car il y avait 20 jours pour faire un site prototype depuis 0 (BDD, design, back, front, etc.) mais quand j’ai vu qu’il continuait après à vouloir maintenir des délais aussi serrés une fois le prototype livré et présenté lors d’une conférence alors qu’il était prévu de revenir sur le code pour tout remettre à plat et niquel avant de le continuer en prenant davantage de temps pour bien faire chaque chose, j’ai posé un ultimatum. Accepter de dédier davantage de temps pour bien faire les choses dès le départ ou au revoir.

Le client a refusé préférant économiser sur le temps de développement, j’ai au final dis au revoir et ai trouvé un nouveau client 2 jours après qui laisse le temps de bien faire les choses et avec qui ça se passe bien depuis plusieurs mois. Car une chose que j’ai en horreur, c’est de devoir faire vite et n’importe comment quelque chose pour ensuite revenir le corriger plus tard et ça le client ne le comprends pas ou ne veut pas le comprendre par moment et ne mesure pas l’impact financier et le temps que cela demandera de revenir plusieurs mois après sur ce code régler les problèmes laissés en suspend.

Il est donc bien d’avoir un bon développeur pour son projet, mais il faut aussi être conscient du temps, de la charge de travail et de l’investissement que demande la création d’un site complet pour un développeur (encore plus s’il est le seul dev sur le projet). Car beaucoup de clients s’attendant à avoir tout en un claquement de doigt. C’est aussi pour ça que je ne travail plus au forfait, le développeur voulant souvent finir le plus vite possible alors que le client lui en demande toujours plus en moins de temps, c’est un cercle vicieux…

Travailler à la journée ou semaine avec la méthode agile je trouve ça mieux, on s’adapte, on montre le résultat au client, il est content et on continu tout en se sentant impliqué pleinement dans le projet et en voyant avec le client pour dédier assez de temps à chaque tâche pour pouvoir faire les choses bien comme il faut et ce dès le départ. Tout ça afin d’avoir un site livré dans des délais qui ne sont peut être pas ceux rêvés pour le client, mais dans un délais raisonnable qui permettra un site qui tourne bien, codé proprement qui sera facile à maintenir même par un autre développeur plusieurs mois ou année après.


(anatiparis) #67

Bonjour à tous!
Merci pour votre explication, ça m’intéresse beaucoup! Et il y a des idées et des conseils que j’ai vraiment besoin. Car je ne sais pas vraiment la différence entre développeur et agence web mais maintenant, j’ai compris!
Bonne continuation!


(Lafont Mathieu) #68

Bonjour,
Je crois que développeur ou agence web, l’expérience compte beaucoup pour assurer la création et la réputation d’un site web face aux nombreux concurrents. Le choix du professionnel est très important pour avoir un bon résultat sur le long terme.


(JeromeLB) #69

Bonjour à tous,

Je comprends tout à fait ta situation car j’ai fait face au même problème lors de la création de mon site internet. Je vais donc vous faire part de mon expérience.

Pour ma part je recherchais une agence web ou un freelancer qui :

  • Puisse me créer un site internet sur-mesure,
  • Ai une expérience et sois réactif,
  • Puisse répondre à de futures attentes, notamment au niveau du référencement naturel qui m’intéressait beaucoup.

Mon choix s’est donc orienté vers une agence web, car j’ai eu peur qu’un freelancer n’est pas toutes les compétences que je recherche (par simple crainte, car je suis sûr que j’aurais pu en trouver). En effet, beaucoup de freelancer offre une spécialité du type Web design ou Web développement ou spécialiste référencement naturel ou campagne Google Adwords …

Avec une agence web j’étais certain de leur savoir-faire dans tous les domaines ainsi que de leur expérience. De plus, lors d’une expérience avec un freelance, les délais n’avaient pas été respectés.

L’agence web que j’ai choisi a pu me faire un site internet sur-mesure. Ils ont été très flexibles car j’ai rajouté et enlevé des options au fur et à mesure du projet. J’ai pris le soin de m’assurer qu’ils réalisent le site sur un CMS libre (pour ma part Wordpress). En effet, je n’avais pas envie d’être bloqué avec une agence en particulier par la suite. De plus, les délais ont été respectés, je suis donc très satisfait de mon expérience.

Pour info, j’ai fait appel à l’agence web Chill Cow (http://www.chillcow.com).
J’ai débuté ma campagne de référencement naturel il y a un peu plus de 3 mois et j’ai déjà des résultats !

J’espère que mon expérience pourra vous servir.
Bon courage à tous !


(Frédéric Libaud) #70

Bonjour,

En marge de la discussion, vous trouverez ci-dessous un digramme montrant la courbe inverse de l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi pour les métiers de la filière du numérique :

Comme vous pourrez le constater, le nombre de demandeurs pour les métiers du développement (M1805) progresse et plutôt fortement. En contradiction avec le discours ambiant.

Il y a plusieurs explications et pistes de réflexions qui peuvent être apportées pour répondre à cela. J’y reviendrais plus bas.

Je tiens toutefois ici, à rappeler à tous et tout particulièrement aux entreprises qui seraient du ressort de la convention collective CINOV - SYNTEC qu’il existe des dispositifs permettent d’embaucher des demandeurs d’emploi. Le FAFIEC propose ainsi le POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi) permettant d’accompagner le recrutement d’un demandeur).

L’accroissement du nombre de demandeurs n’est pas en contradiction avec le fait que les entreprises est du mal à recruter. Nous disposons toutefois de suffisamment d’éléments pour déterminer des causes précises et exactes. On peu cependant faire les déductions suivantes :

  • Il y accroissement de la demande et du nombre de personnes formées ;
  • Il y a inadéquation entre offre et demandes au niveau des compétences techniques requises ;

Certains médias relatent une embellie dans la filière du numérique, je m’inscris en faux vis-à-vis de ce type de discours.

Il ne faut pas confondre la forte croissance ces derniers mois de certaines ESN, qui recrutent des développeurs parfois à prix d’or, le prix étant répercuté sur le client. Et la situation des TPE et indépendants de la filière (Plus de 90 % des entreprises on moins de 10 salariés).


Proposé avec ❤️par Camille Roux