Au revoir Google

google
vie-privée
(Camille Roux) #1

Depuis quelques temps, j’ai fait le choix de quitter progressivement Google afin de mieux protéger ma vie privée notamment. Voici comment je suis sorti de Google :

2 Likes
Comment j'ai quitté Gmail
(mapao) #2

Ah vous n’êtes pas le seul… et c’est pas si simple !

Il y a qques temps j’ai proposé un site de sensibilisation sur l’hygiène informatique, peut-être que cela vous intéressera !?

Site informatif sur l'hygiène informatique au quotidien !

Sinon, vous connaissez sûrement framasoft :
https://framasoft.org/fr/

1 Like
(Camille Roux) #3

oui, ils ont d’ailleurs un site sympa pour trouver des alternatives plus privacy-friendly :
https://degooglisons-internet.org/fr/

(mapao) #4

Bon courage pour la suite… En tout cas, si cela peut vous encourager, quitter G permet de découvrir des alternatives sympa.

1 Like
(Camille Roux) #5

Effectivement, j’ai fait de belles découvertes :slight_smile:
J’ai justement fait cet article pour les faire découvrir et montrer qu’il y a des changements très simples et accessibles.

(Adrian Tombu) #6

Je m’y suis mis il y a quelques temps aussi, de toute façon en règle générale c’est une bonne chose de ne pas tout centraliser auprès d’une même société :smiley:

  • DNS: je suis passé à 1.1.1.1 dès sa sortie l’an dernier, avant j’étais sur 9.9.9.9
  • Navigateur: Firefox, of course. J’ai mis plusieurs mois à faire la bascule car il y avait de nombreux soucis de perf sur mon Macbook Pro et ça le rendait inutilisable. Mais tout est réglé !
  • Emails: tout est sur Gandi depuis des années, tu as 5 comptes inclus avec ton nom de domaine
  • Moteur de recherche: StartPage qui utilise les résultats de Google mais de façon totalement anonyme. J’en ai testé beaucoup d’autres mais les résultats n’étaient pas assez pertinents, notamment pour tout ce qui concerne mes recherches un peu plus pointues de développeur.

Pour le reste, j’utilise 1password depuis toujours, Authy après avoir utilisé Google Authenticator au début, Dropbox (jamais accroché à Google Drive), todoist.

Par contre, impossible de me passer de Google Maps, il n’y a pas le moindre concurrent qui lui arrive ne serait-ce qu’à la cheville: je vous défie de vous y retrouver sans cet outil pour vous déplacer en plein Tokyo avec les transports en commun :joy:
Je suis à 100% pour ne plus dépendre de Google, mais ça ne sera pas au détriment de mon expérience utilisateur.

J’utilise encore Google Calendar aussi mais par pure fainéantise, je changerai ça prochainement, promis :no_mouth:

1 Like
(Vincent BILLETTE) #7

Chercher à éviter la dépendance et utiliser un Mac. gif

(Adrian Tombu) #8

Je vous mets au défi de faire du développement mobile pour iOs sans avoir de device Apple :innocent:

Et plus généralement je suis sur cet environnement depuis +10 ans, j’ai bien évidemment étudié la possibilité de basculer sur un autre Os mais actuellement j’ai tout à y perdre niveau productivité et habitudes logicielles. En freelance on ne peut pas se permettre de perdre du temps sur ce genre de considérations :grin: Un jour peut-être !

(Vincent BILLETTE) #9

vave1

1 Like
(Berfhaen) #10

Il faut activer le bloqueur de traqueur également. Il ne l’est pas par défaut car certains site peuvent ne pas fonctionner normalement. Il faut juste le savoir et éventuellement le désactiver au cas par cas.

1 Like
(Tanguy ⧓ Herrmann) #11

Pour ma part, j’ai également quitté un maximum Google. Mais un peu comme tout le monde, le service google maps est plutôt excellent, et rien ne lui arrive à la cheville. Je ne sais pas ce qui manque, car le niveau de fiabilité de données d’openstreetmap est pas mal. Je crois que le moteur de recherche d’openstreetmap est bof.
En tout cas, de mon côté, j’ai fait en hébergé sur serveur dédié/VPS. Avec des composants opensource. Mais j’ai déjà eu à gérer un serveur mail à la mano, et c’est loin d’être drôle. Du coup, j’ai juste utilisé des services préconfiguré/prémaché pour pas se prendre la tête, et je les ai aggregé tous ensemble pour en faire une suite de services qui ne me demande peu de maintenance (j’ai des gamins depuis, j’ai beaucoup moins de temps de faire du debug/analyse de log serveur à 2h du mat’).
Si jamais ça peut tenter certaines personnes voulant se détacher de ça : https://github.com/dolanor/dsuite
Ça donne :

  • un dropbox like, un webmail, un calendrier et partage de contact (nextcloud)
  • un serveur de mail très bien configuré (avec postfix)
  • le reste, c’est plus pour des développeurs (gestion de code, intégration continue, hébergement d’image docker, etc)

Et du coup, je l’utilise en perso et pro.
J’ai un LDAP qui me permet d’administrer les accès aux différents services suivant le type de contact que c’est : client, partenaire, collègue.

1 Like
(Adrian Tombu) #12

Ca y’est j’ai quitté Google Calendar :partying_face:

En testant le webmail Gandi, j’ai découvert qu’il y avait une gestion de calendrier intégrée, la transition a donc consisté en un export de mes données sous format .ics et un réimport dans Gandi, plutôt rapide, et ça m’évite de m’inscrire à un nouveau service :upside_down_face:

Pour le téléphone j’ai juste du installer l’appli CalDav-Sync et j’utilise désormais l’app de calendrier native non Google du smartphone (il tourne sous une ROM Lineage).

1 Like
Proposé avec ❤️par Camille Roux