Générer des revenus passifs

revenus-passifs

(Camille Roux) #1

Selon vous, quels sont les moyens les plus simples de générer des revenus passifs ?
Avez-vous une activité qui en génère ? Comment vous y êtes-vous pris ?


Les ressources sur l'immobilier
(Damien Tourrette) #2

Ahah @camilleroux, on sent la question en écho à celle sur La bourse
Je suis également preneur d’infos sur ces sujets.
Si quelqu’un a des ressources en plus de 4 Hour Workweek N’hésitez pas à partager !

Quelques pistes :

  • Bourse
  • Immobilier
  • Vendre un livre, de la musique
  • E-commerce (en faisant du Drop Shipping par exemple)
  • Affiliate marketing

Evidemment, pas de secret,ça n’a pas l’air simple ça demande beaucoup de boulot avant de générer des revenus passifs


(Romain Simon) #3

Hello,

J’ajouterais à la réponse de Dam quelques autres pistes intéressantes :

  • Chaîne Youtube
  • Vendre des designs et toucher des droits à chaque impression, ses photos sur Fotolia, des tutos sur tuto.com, des thèmes Wordpress, etc…

Pour ma part, je tiens www.ebookseduction.com depuis presque 4 ans qui me génère quelques revenus passifs en affiliation.


(Damien Tourrette) #4

Je viens de croiser ce site qui référence et décrit pas mal de sources revenus passifs. Le plus intéressant que j’ai trouvé pour le moment.


(Swanny Patrick Lanoix Palcy) #5

Parmi les proposition de ton lien @Dam, Il y a des méthodes que j’aurais pu recommander tel que l’achat d’un objet cher (Voiture) et le mettre à louer. Il y a de plus en plus de site de location de biens, notamment un qui t’installe un système à l’intérieur de ta voiture qui permet aux locataires ,grâce à un mdp, de démarrer la voiture sans clé. Donc tu n’as pas besoin de les voir ou te déplacer…

Il y a aussi l’achat de place de parking à Paris qui fonctionne très très bien, dont les occasions sont rares. Il y a vraiment beaucoup d’opportunité en soit comme son lien le suggère.

Je dirais que grossièrement, c’est en faisant des bons investissement que l’on peut y arriver. L’investissement peut être sous forme d’argent comme de temps évidemment.
Je dois avouer que je préfère le premier choix, le temps étant trop précieux. :slight_smile:


(Swanny Patrick Lanoix Palcy) #6

Le plus compliqué, je trouve, c’est quand on a pas beaucoup d’argent ou de temps à investir. Cela réduit les possibilités mais il y a toujours des solutions pour les créatifs! (il me semble qu’il y en a énormément ici ça tombe bien, non?)


(Jean Sébastien Leleu) #7

Personnellement, je pense que la rentabilité croit avec le risque (donc si vous trouvez une solution pour gagner beaucoup d’argent, ce sera très risqué) et croit également avec l’investissement fourni

Par exemple, si tu investis dans un appartement mais que tu délègues l’ensemble du travail (Rechercher l’appartement, gérer la vente avec le notaire, gérer les petits travaux, la recherche de locataire, etc.) je pense que ta rentabilité sera celle d’une bonne assurance vie :slight_smile:

Par contre, si tu fais tout ça toi même, tu vas générer 6/7 % :slight_smile:

Le truc, c’est quand tu travailles pour toi, tu as moins l’impression de travailler :slight_smile:


(xmaximin) #8

L’ex d’une pote fait sa il a acheté quatre voitures d’occasion comme sa. Il a commencer par louer une puis avec l’argent d’une acheté une autre et ainsi de suite. Le seul problème c’est qu’il s’occupe d’aller chercher les voitures parfois. “Astuce” pour les avoir moins cher il va même dans les villages pour les acheter. Après je pense que l’échelle qu’il prend fait que sa dépasse j’imagine le cadre de la loi. Je ne sais plus ou il en est actuellement mais je pense qu’ils doit déjà gagné un truc comme 2000 par mois avec ses voitures ce qui est en province est plutôt une bonne chose.

Un des investissements les plus rentables même si il est cher et qu’il faut s’y connaitre , que je connaisse est la location saisonnière. Une maison bien placé à Paris ou en Guadeloupe peut rapporter jusqu’a 20000 euros par ans. La France est un des premiers pays touristiques autant en profiter. Malgré AirBnb(cette activité finira bien par être régulé et taxé à mort) je pense que sa reste quelque chose de pertinent et parfaitement légale(vision à long terme).
Maintenant en terme de vente de ebook et tout cela peut aller loin j’ai entendu un gars parler d’un allemand qui faisait 100 000 euros de vente avec un ebook sur les abdos par mois.


(Philippe Larcher) #9

Si vous êtes consultants ou prestataire de services l’étape logique c’est vendre des livres ou autre produits d’information.

Un modèle que personne n’a cité : le licensing.


(Gaetan Zoritchak) #10

On s’éloigne un peu de l’entrepreneuriat pour s’approcher du capitalisme.

Autant je suis intéressé par le premier et n’ai aucun problème avec l’idée de gagner de l’argent en apportant quelque chose, autant je ne comprends pas l’idée d’avoir comme but de faire de l’argent facilement. Généralement l’argent facile n’existe pas. Quand il existe, il est souvent basé sur une arnaque. Dans ce cas, on dort moins bien.

Quand à la spéculation boursière, un rappel récent : http://www.capital.fr/bourse/devises/actualites/marche-forex-neuf-investisseurs-sur-dix-perdent-leur-culotte-967979

Bon, en même temps je ne veux pas mettre la mauvaise ambiance. C’était juste un avis en passant :wink:


(xmaximin) #11

Gagner vraiment de l’argent en bourse et facilement c’est très difficile(je pense que ce n’est pas possible).
Warren Buffet, quand il achète une action c’est pour la conservé à vie et juste prendre les dividendes.
J’ai l’impression que c’est ce que tout le monde fait.
C’est une des raisons pour lesquelles les salaires n’augmente pas.
En effet, une part considérable de la croissance des revenus des entreprises va vers le capital, comme l’a fait remarquer Thomas Piketty dans “Le Capital au XXI siècle” avec sa désormais célèbre formule :
r > g le revenu du capital augmente plus vite que le revenu du travail.
Les dividendes c’est bien mais selon moi c’est intéressant que si l’on à déjà du capital pour “leverage”.

@gz_k “Généralement l’argent facile n’existe pas.” Je souscris totalement à cela. Quand un basketteur fait des millions on se dit “oh lala c’est de l’argent facile”. Ce que l’on ne dit pas c’est les longues heures d’entrainement nécessaire pour que sa est l’air facile qu’il y a derrière.


(Frédéric L.) #12

Bonjour à tous,

Pour ma part, pour générer un petit complément de revenu, je prête de l’argent aux entreprises par l’intermédiaire d’Unilend.

Le risque de défaillance d’une entreprise est de l’ordre de 1 a 2%, il y a toujours un risque de perte mais il est tout de même minime.

En investissant un peu d’argent, les revenus peuvent vite devenir conséquents. De plus, j’ai l’impression, à ma manière, de soutenir un peu plus notre économie et les entreprises qui veulent avancer dans notre pays


(Jean Sébastien Leleu) #13

Oui et non,

Quand on crée une entreprise, c’est du capital. Piketti (je n’ai pas encore terminé son livre néanmoins) dit bien d’ailleurs que ceux qui sont vraiment rentiers font en moyenne légèrement plus que l’inflation, sans plus.

Warren Buffet, ou d’autres grands noms de l’investissements sont à la frontière entre le “capitalisme” et “l’entrepreneuriat”, pour avoir lu sa biographie, c’est énormément de travail :slight_smile:

Ce que dit Piketti sur r > g, c’est qu’en ce moment (et selon lui, hors évènement perturbateur type Guerre ou catastrophe naurelle, pour longtemps) en période de Croissance 0 et d’inflation 0 (ou de déflation), les salaires n’augmenent pas, mais les revenus du capital peuvent continuer à augmenter.

Donc à terme, l’argent se concentrerait dans les mains d’héritiers et d’argentiers.

Cette analyse est néanmoins fortement critiquée, dans les sens où sur les 500 plus grandes fortunes, que ce soit aux USA ou en FRANCE, les héritiers et argentiers sont largement minoritaires sur les capitaines d’industries et les entrepreneurs.


(Philippe Larcher) #14

Pourquoi faire une différence ? L’entrepreneuriat c’est créer du capital. Quand le capital rapporte suffisamment pour qu’on arrête de travailler, ça s’appelle la retraite.

C’est l’image du savant qui construit un robot pour travailler à sa place !

À mesure que les technologies avances, la part de capital augmente et la part de travail diminue. C’est pour ça qu’on a les 35 heures et le chômage (donc ±33h sans compter la glande et les métiers inutiles).

Personne n’a dit que c’était “facile”.

Un vieux débat : http://bastiat.org/fr/gratuite_du_credit.html

Le futur :

(y’a qu’en france où on trouve des propos anticapitalistes sur un forum d’entrepreneurs XD)

EDIT 2015 : http://www.slate.fr/story/76744/metiers-a-la-con


(Gaetan Zoritchak) #15

Ça devient chaud :-).

Je ne pense pas. Extrait de wikipedia:

Classiquement l’entrepreneur s’engage dans des activités lucratives et devient chef d’entreprise.
Depuis quelques décennies une nouvelle catégorie d’entrepreneurs dispose d’une visibilité grandissante, les entrepreneurs sociaux. Les entreprises qu’ils créent n’ont pas une finalité lucrative seulement, mais aussi sociale : il s’agit de répondre à des besoins sociaux peu ou pas couverts par le marché. Citons à titre d’exemple Muhammad Yunus, fondateur du système du micro-crédit et de la banque Grameen, Florence Nightingale, pionnière des soins infirmiers modernes, Maria Montessori qui a créé une école fondée sur une nouvelle approche des besoins pédagogiques.

Je me suis inscrit à ce mooc qui montre bien une autre forme d’entrepreneuriat.

Globalement, en tant qu’entrepreneur, ce qui m’intéresse c’est de faire des projets qui aboutissent. Sur un modèle business ou pas.

Ma remarque était plutôt sur les revenus passifs. C’est bien l’idée d’avoir de l’argent sans rien faire non?


(Julien Dubreuil) #16

Ce n’est pas vraiment sans rien faire. Comme cela a été dit précédemment, c’est un investissement en temps ou en argent qui va apporter du revenu récurant. Créer un ebook de qualité ce n’est pas rien, cela demande beaucoup d’heures/jours de rédaction mais une fois que cela est en place effectivement, il ne reste plus qu’à apporter quelques modifications de temps en temps. L’investissement est fort et début moins par la suite alors que le revenu suivra la courbe inverse, faible au début puis fort (on l’espère) à la fin.

Un revenu récurrent (par souscription ou vente unitaire) c’est s’assurer un peu de trésorerie tout les mois et cela peut vouloir dire moins de production mais plus de R&D.


(Gaetan Zoritchak) #17

Ok, je comprends mieux. C’est le deuxième message sur la bourse qui m’avait induit en erreur.


(David Carle) #18

Une entreprise ça passe forcément par la création de valeur et donc de capital. Ce n’est pas corrélé avec le fait d’avoir une action positive sur le plan humain ou non.
Que tu vendes des coques pour iPhone ou des panneaux solaires en Afrique, le but ça reste de faire de l’argent.
(Que cet argent soit destiné à ton enrichissement personnel ou à la pérennisation de l’entreprise (et à son action) c’est encore un autre problème)


Pour rester dans le sujet, j’ai un site comparateur de banques en ligne qui me paye mon loyer (en province). Au départ ça m’a pris 2 week-ends, maintenant c’est de l’ordre de 1h par semaine - assez passif donc!


(Philippe Larcher) #19

Je pense comme Drucker (et avant de le lire) que le but n’est pas de “faire de l’argent”.
" Profit is a by-product of business success, which is the result of efficient and effective management."

Par contre je le redis : Entreprendre c’est créer du capital. Une entreprise est une “machine”, un capital productif, par définition.

Pour toutes les autres remarques je pense que mon message d’origine est assez clair si on le lit doucement.


(xmaximin) #20

Entre la bourse et l’immobilier le crownfunding immobilier dossier : http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/crowdfunding-immobilier/risques.shtml

10 à 12% de revenu annuel sur capital.


Proposé avec ❤️par Camille Roux